IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

118 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Basket Ball - NBA
ronaldo2b
* 22/10/2006, 16:33:33
Message #1


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Suivez l'actualité du Basket et de la NBA !! cool.gif

Ce message a été modifié par el madrilisto: 11/11/2006, 12:18:16
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 22/10/2006, 16:35:05
Message #2


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Après le sacre de Miami contre Detroit vient le temps des transferts. Et la colonie française se présente en force avec sept joueurs dans le sillage de Tony Parker, All-Star la saison dernière, et Boris Diaw, élu joueur ayant le plus progressé. Après Mickaël Pietrus (Goldent State), Johan Petro (Seattle), Ronny Turiaf (Lakers), Tony Parker (San Antonio) et Boris Diaw (Phoenix), Mickaël Gelabale et Yakhouba Diawara ont signé respectivement à Seattle et à Denver.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 22/10/2006, 16:36:56
Message #3


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Phoenix croit en Diaw

A quelques jours de la reprise de la saison, les Suns et Boris Diaw sont tombés d'accord sur les termes d'une prolongation de contrat. L'ancien Palois, moyennant la coquette somme de 45 millions de dollars, portera les couleurs de la franchise de l'Arizona jusqu'en 2012. Preuve que le MIP (joueur ayant le plus progressé) du précédent exercice fait partie, au même titre que Steve Nash, Shawn Marion et Amare Stoudemire, des leaders sur lesquels Phoenix veut construire. Avec pour objectif suprême le titre NBA le plus tôt possible...

Les Suns de Boris Diaw ont de quoi faire peur à la concurrence..En un an, tout a changé pour Boris Diaw. Avant d'être échangé contre Joe Johnson lors de l'été 2005, le Français gâchait son talent à Atlanta où son coach de l'époque, Mike Woodson, lui accordait un temps de jeu famélique. L'altruisme du Français lui jouait des tours dans une Ligue où les statistiques individuelles priment davantage que n'importe où ailleurs. Si bien qu'au sein d'une franchise à la dérive, l'élégant ailier tricolore peinait à s'imposer. Douze mois plus tard, le talent du Français a éclaté à la face de la NBA. Son excellente première saison passée chez les Suns lui a valu d'obtenir au printemps dernier le titre de Most Improved Player, comprenez le joueur ayant le plus progressé sur une saison. Triplant ses stats dans tous les secteurs de jeu (13,3 points, 6,9 rebonds et 6,2 passes de moyenne en saison régulière), Boris Diaw a très vite trouvé sa place à Phoenix.

Sa prolongation de contrat, vendredi, s'inscrit donc dans la logique. La polyvalence du capitaine de l'équipe de France a convaincu ses dirigeants soucieux de conserver leurs meilleurs éléments. "Je suis un Suns pour les cinq prochaines années, annonce ainsi le joueur sur son site internet. Nous avons trouvé un accord à hauteur de 45 millions de dollars sur cinq ans. Les discussions ont été âpres mais ça s'est bien terminé. C'est bien l'essentiel. " Dans un premier temps, le club lui avait proposé 40 millions de dollars quand lui en réclamait dix de plus. Finalement, les deux camps ont su couper la pomme en deux.

Le meilleur cinq sur le papier

"Mon souhait était de rester à Phoenix. C'est un club dans lequel je suis heureux. J'ai vécu une très belle première année grâce à Mike D'Antoni et tout le reste du staff. Je n'oublie pas non plus les joueurs qui m'ont très bien accueilli. Je ne pouvais pas espérer mieux. C'est la plus belle chose qui pouvait m'arriver. Maintenant, je suis un Suns pour de longues années." Lié à la franchise de l'Arizona jusqu'en 2012, Diaw va désormais devoir justifier son gros contrat. Nul doute qu'il y parviendra.

Utilisé comme meneur de jeu et pivot la saison passée en raison des blessures qui affectaient l'effectif, l'ailier devrait cette saison retrouver son poste de prédilection. Avec le retour d'Amare Stoudemire dans la rotation, le pivot semblant enfin prêt à reprendre sa progression stoppée nette voilà un an et demi à cause de sa blessure au genou, Diaw et ses 2,03m n'auront donc plus à se coltiner les colosses adverses tous les deux soirs. Replacé au poste 3, le Français devrait pouvoir mettre au grand jour sa jolie progression aux tirs extérieurs. Alliés à sa capacité à jouer à l'intérieur de la raquette, ses progrès au shoot longue distance vont faire de lui un joueur encore plus complet.

Qualitativement, le cinq majeur de Phoenix (Steve Nash, Raja Bell, Boris Diaw, Shawn Marion et Amare Stoudemire) n'a pas d'équivalence en terme de qualité dans aucune des 29 autres franchises. Les Suns ont du talent à revendre et avec des joueurs comme Leandro Barbosa, James Jones ou encore Kurt Thomas sur le banc, ils peuvent voir venir. Le coach Mike d'Antoni, s'il est un adepte du jeu rapide, ne néglige pas la défense. Ses joueurs en sont la parfaite illustration. Capables d'inscrire plus de 120 points sur un match, les Suns ont pour la plupart d'entre eux de bonnes aptitudes pour défendre. Avec de telles pépites, les finalistes de la conférence ouest la saison passée ont tout pour plaire
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Serginho_92
* 25/10/2006, 18:16:36
Message #4


Roberto Mancini
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,010
Inscrit : 14/10/2006
Lieu : Brusselas
Membre No. : 5




Nouveau succès pour Hervelle

Le Real Madrid a décroché un cinquième succès consécutif face à Valladolid en compétition espagnole.

Notre compatriote Axel Hervelle a inscrit 5 points et capté 4 rebonds, participant au succès du Real 72-63. Le Real Madrid demeure invaincu et occupe la tête du classement en compagnie de Tau.

En France, Villeurbanne a enregistré sa première défaite à la faveur de la sixième journée: 77-80 face à Pau-Orthez. Joueur de l'Année à deux reprises, Roel Moors a inscrit 3 points en treize minutes, et capté 2 rebonds.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 30/10/2006, 17:05:48
Message #5


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Les Pistons gardent la pole Après deux échecs en finale de conférence, les Phoenix Suns veulent franchir une étape mais tout dépendra de la forme d'Amare Stoudemire. La franchise de l'Arizona attend beaucoup de son jeune pivot qui s'est fait opérer de chaque genou l'année passée. Les Clippers ne sont pas en reste.

DIVISION PACIFIQUE :

1. PHOENIX SUNS : Aller de plus en plus vite ! Surprises de la saison en 2004-2005 en passant de 29 à 62 victoires avec à l'arrivée de Steve Nash (le double MVP), les Suns étaient attendus au tournant en 2005-06. Et La franchise de l'Arizona a une nouvelle fois étonné. Mais pas comme prévu. Car la grave blessure d'Amaré Stoudemire a pesé lourd. Grâce au rendement de Shawn Marion et de Boris Diaw notamment, les protégés de Mike D'Antoni ont terminé avec 54 victoires avant de se casser les dents sur les Dallas Mavericks en finale de la conférence Ouest. Aujourd'hui, l'ancien entraîneur du Benetton Trévise veut le titre. Pour lui, il possède l'équipe la plus rapide du monde depuis l'arrivée du meneur Marcus Banks, qui va permettre aux Suns de jouer à fond durant 48 minutes. Mais D'Antoni ne se fait d'illusion : ses ambitions de bague vont rester du domaine du rêve si Amaré ne retrouve pas l'étendue de ses capacités physiques.

2. LOS ANGELES CLIPPERS : Durant des années, les Clippers ont été la risée de la NBA. Aujourd'hui, tout a changé. L'année passée, Sam Cassell et consorts ont gagné 47 matches. Ils ont terminé devant leurs rivaux : les Lakers. Mais surtout, ils ont remporté la première série de playoffs de leur histoire contre les Nuggets. Forts de ce bilan, les protégés de Mike Dunkeavy entament cette saison avec envie. La franchise vise les playoffs et pour cela elle a conservé la majorité de son effectif. Le seul changement clef est l'arrivée de Tim Thomas, le héros des Suns l'année passée en playoffs, à la place de Vladimir Radmanovic. En fait, la grande question est de savoir si les joueurs peuvent progresser suffisamment pour que l'équipe s'améliore encore. Et si Elton Brand peut rééditer sa formidable saison passée...

3. LOS ANGELES LAKERS: Les Lakers n'ont pas vraiment fait parler d'eux cet été. La principale évolution est même la décision de Bryant de changer de numéro. Mais avec le 8 ou le 24, "Kobe" reste le même. Le joueur vedette des Lakers est toujours le meilleur attaquant de la Ligue. Reste à savoir si son équipe va suivre. Lamar Odom, Kwame Brown et Smush Parker devraient être plus efficaces pour leur deuxième saison avec le fameux jeu en triangle de Phil Jackson. La signature de Vladimir Radmanovic va apporter des shoots et du physique au poste 3. Pour ce qui est des playoffs, ça devrait aller. Mais pour le reste...

4. SACRAMENTO KINGS : La page Rick Adelman est tournée. Le coach qui avait réussi l'exploit de qualifier les Kings en playoffs huit fois de suite est parti. Les années fastes sont passées. Sous la houlette d'Eric Musselman, Sacramento va offrir un jeu plus défensif à l'image de leur leader Ron Artest. Avec leur trio de vétéran dans la raquette en forme (Brad Miller, Shareef Abdur-Rahim et Kenny Thomas) et un Mike Bibby inspiré, les Kings seront durs à battre. Mais après le départ de Bonzi Wells, ils auront sûrement besoin de l'apport de leur banc pour rester en playoffs dans une conférence Ouest relevée.

5. GOLDEN STATE WARRIORS : Sevré de playoffs depuis 12 ans, Golden State a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Et Don Nelson est de retour. Le vieux sorcier de 66 ans, le deuxième entraîneur avec le plus grand nombre de victoires dans l'histoire de la NBA, est le dernier à avoir qualifié les Warriors en playoffs...en 1993-1994. Il va ressortir ses vielles méthodes avec une équipe de petite taille (Murphy et Dunleavy à l'intérieur). Les coéquipiers de Mike Pietrus, qui a été intronisé dans le cinq, vont courir, mitrailler de partout et ne rien lâcher. Comme à la belle époque des Warriors... La franchise d'Oakland devrait donc offrir du spectacle mais de là à pouvoir rêver des playoffs...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 02/11/2006, 18:04:25
Message #6


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




la lakers phoenix suns 114-106
L. Odom (LAL) = 34 pts, 13 rbds, 6 pds
A. Bynum (LAL) = 18 pts, 9 rbds, 5 pds
M. Evans (LAL) = 17 pts, 4 rbds
R. Turiaf (LAL) = 2 pts, 1 pd
L. Barbosa (Pho) = 30 pts, 1 rbd, 4 pds
S. Nash (Pho) = 15 ptsn 4 rbds, 13 pds
S. Marion (Pho) = 16 pts, 7 rbds, 2 pds
B. Diaw (Pho) = 4 pts, 5 rbds, 4 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 02/11/2006, 18:05:35
Message #7


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Avec 23 points et 9 rebonds, Ronny Turiaf a guidé les Los Angeles Lakers à la victoire face aux Golden State Warriors (110-98), mercredi. Battus par l'équipe du Français la veille, les Phoenix Suns se sont bien repris en dominant les Los Angeles Clippers (112-104) avec 15 points de Boris Diaw.

LE MATCH : PHOENIX - L.A. CLIPPERS : 112-104
S.Marion (Pho) = 27 points, 10 rebonds, 1 passe décisive
S.Nash (Pho) = 20 pts, 1 rbd, 11 pds
B.Diaw (Pho) = 15 pts, 5 rbds, 2 pds
E.Brand (Cli) = 28 pts, 13 rbds, 2 pds
C.Mobley (Cli) = 17 pts, 2 rbds, 2 pds
S.Cassel (Cli) = 17 pts, 3 rbds, 4pds

Les Clippers vont encore devoir patienter avant de prendre leur revanche sur les Suns. Battue par Phoenix en demi-finale de la Conférence Ouest la saison dernière (4-3), la franchise californienne avait pourtant une bonne carte à jouer après la défaite des partenaires de Steve Nash sur le parquet des Lakers la veille. Mais, à l'image de leur meneur canadien, les hommes de Mike D'Antoni se sont parfaitement repris pour signer une victoire convaincante sur l'un des outsiders à l'Ouest.

Equilibrée à la pause, la rencontre a tourné en faveur des Suns lors du 3e quart-temps, au cours duquel Nash a inscrit 13 points et donné quatre passes décisives. Menant de 14 points à 4:35 de l'entame du dernier quart, Phoenix est parvenu à tenir son avantage malgré la réaction d'orgueil des Clippers, emmenés par un Elton Brand déjà dominateur à l'intérieur avec 28 points et 13 rebonds.

En face, Boris Diaw s'est bien racheté après un premier match discret face aux Lakers. S'il a inscrit 15 points, le Français a surtout eu le mérite de répondre présent dans le money time avec neuf points marqués dans le dernier quart, dont un layup décisif pour donner huit points d'avance aux Suns à quelques minutes de la fin du match. Avec Shawn Marion, Steve Nash et Amare Stoudemire, auteur de 15 points et 4 rebonds, il a été l'un des artisans du premier succès des Suns cette saison.

LE JOUEUR : Steve Nash

Le meneur canadien a rendu la copie quasi-parfaite face aux Clippers. Auteur de son deuxième double-double consécutif avec 20 points et 11 passes décisives, il a aussi fait preuve d'une adresse remarquable avec un 7/9 au shoot, dont 2/2 à trois points, et 100% de réussite au lancer franc. En plus de ces stats hallucinantes, le maître à jouer de Phoenix a su répondre présent dans les moments importants de la rencontre, comme en témoignent ses 17 points et 8 passes décisives sur la deuxième période. Nash confirme déjà son statut de MVP potentiel.

LA STAT : 5

Enfin ! Incapables de gagner son premier match de saison régulière depuis cinq ans, New York a mis fin à la malédiction sur le parquet de Memphis. Non sans mal. Il a fallu pas moins de trois prolongations aux Knicks pour venir à bout de Grizzlies orphelins de Pau Gasol. La franchise new-yorkaise a notamment pu compter sur un Quentin Richardson en grande forme, avec 31 points à la clé, pour ramener un précieux succès du Tennessee.

LES FRANCAIS

Boris Diaw n'a pas été le seul Tricolore à s'illustrer la nuit dernière. Ronny Turiaf a en effet réalisé une énorme performance, contribuant grandement à la deuxième victoire consécutive des Lakers sur le parquet des Golden State Warriors. Auteur de 23 points (à 7/12 au shoot), 9 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres, le Français a littéralement dominé les débats dans la raquette. Il est également l'un des deux joueurs des Lakers (avec Lamar Odom) à avoir joué plus d'une demi-heure sur cette rencontre. Avec une telle prestation, l'ancien pensionnaire de Gonzaga a prouvé à Phil Jackson qu'il pouvait revendiquer une place de titulaire.

Opposé à Turiaf, Mickael Pietrus a également réussi un bon match à défaut de crever l'écran comme son compatriote. L'ailier des Warriors a inscrit 7 points, à 50% de réussite au tir, et surtout pris 9 rebonds pour un temps de jeu d'un peu plus de 24 minutes. De leur côté, Johan Petro et Mickael Gelebale ne garderont pas un souvenir impérissable de leur premier match de la saison. Incapables de marquer, ils ont assisté, impuissants à la défaite des Sonics devant la modeste équipe de Portland.

GOLDEN STATE - L.A. LAKERS : 98-110
M.Ellis (GS) = 22 pts, 3 rbds, 1 pd
M.Pietrus (GS) = 7 pts, 9 rbds
L.Odom (Lak) = 22 pts, 9 rbds, 9 pds
R.Turiaf (Lak) = 23 pts, 9 rbds, 3 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 04/11/2006, 08:14:55
Message #8


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Cleveland a signé son premier succès depuis 1988 sur le parquet des Spurs de San Antonio (88-81). LeBron James a été l'artisan du succès avec 35 points. Les Lakers, avec Kobe Bryant, ont battu Seattle (118-112). Miami s'est reveillé face aux Nets (91-85) et Phoenix est tombé devant Utah (104-108).

S. Antonio 81-88 Cleveland
T. Duncan (SA) = 25 points, 12 rebonds, 5 passes décisives
T. Parker (SA) = 21 pts, 5 rbs, 5 pds
L. James (Cle) = 35 pts, 10 rbs, 4 pds

LA Lakers 118-116 Seattle
K. Bryant (LA) = 23 pts, 4 rbs, 6 pds
L. Odom (LA) = 28 pts, 4 rbs, 6 pds
R. Allen (Sea) = 30 pts, 5 rbs, 5 pds
R. Lewis (Sea) = 28 pts, 8 rbs

Miami 91-85 New Jersey
D. Wade (Mia) = 17 pts, 3 rbs, 5 pds
S. O'Neal (Mia) = 21 pts, 9 rbs
V. Carter (NJ) = 27 pts, 4 rbs, 4 pds
N. Krstic (NJ) = 20 pts, 6 rbs

Phoenix 104-108 Utah
S Nash (Pho) = 17 pts, 10 pds
L. Barbosa (Pho) = 22 pts, 6 rbs, 6 pds
B. Diaw (Pho) = 8 pts
C. Boozer (Uta) = 21 pts, 12 rbs
A. Kirilenko (Uta) = 17 pts, 14 rbs

Chicago 88-89 Sacramento
Memphis 96-83 Charlotte
Boston 88-101 Detroit
Atlanta 102-92 New York
Toronto 109-92 Milwaukee
Orlando 103-105 Philadelphie
Indiana 91-100 N.Orleans
Golden State 102-89 Portland
Denver 109-112 Minnesota
Go to the top of the page
 
+Quote Post
robinho
* 06/11/2006, 18:26:22
Message #9


Cantera
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 55
Inscrit : 19/10/2006
Membre No. : 165




C est quoi votre ou vos équipes preférée(s) ?

Moi les 2 principales ce sont les cavs et les nuggets apres j ai un coup de coeur pour pas mal d équipe comme minesota , memphis , les pistons, les sixers et les hornets ainsi que les pacers

Et vous ? smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
2B_Barça
* 06/11/2006, 19:13:45
Message #10


Barça
Icône de groupe

Groupe : Barça
Messages: 3,379
Inscrit : 16/10/2006
Lieu : Paris - 93
Membre No. : 46
Joueur(s) Préféré(s): Maradona-Ronaldinho-Roberto Carlos




Moi c'est les Bulls.
Mais j'aime Detroit, Miami, des équipes qui mouillent bien le maillot.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 07/11/2006, 20:44:38
Message #11


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Moi je suis pour les suns de boris diaw
Go to the top of the page
 
+Quote Post
2B_Barça
* 08/11/2006, 01:39:26
Message #12


Barça
Icône de groupe

Groupe : Barça
Messages: 3,379
Inscrit : 16/10/2006
Lieu : Paris - 93
Membre No. : 46
Joueur(s) Préféré(s): Maradona-Ronaldinho-Roberto Carlos








Allen Iverson, meilleur joueur de la semaine en Conférence Est.




Kobe Bryant devra à nouveau mener les Lakers en haut de l'affiche. Mais Phil Jackson sait que la tâche sera dure.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 08/11/2006, 22:49:20
Message #13


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Il est trop seul le pauvre kobe bryant !! wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 11/11/2006, 10:47:36
Message #14


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Plus d'infos
Tous les résultats
Les classementsDécidément, les déplacements à Phoenix réussissent à Dallas. Les Mavs se sont imposés (112-119) dans l'Arizona jeudi soir. Au mois de juin, ils y avaient glané leur ticket pour les Finals, pour la première fois de leur histoire. C'est la première victoire de la saison pour Dallas, qui respire enfin.

LE MATCH: PHOENIX - DALLAS: 112-119
Barbosa (Pho) = 30 pts, 4 passes
Marion (Pho) = 21pts, 6 rebds, 3 ints
Diaw (Pho) = 13 pts, 4 rbds, 5 passes
Nowitzki (Dal) = 35 pts, 7 rebds, 4 passes
Terry (Dal) = 30 pts, 4 passes

Les Mavericks se sentent comme chez eux au US Airways Center de Phoenix. Il y a six mois, c'est là qu'ils avaient soulevé le trophée réservé au vainqueur de la Conférence Ouest, s'ouvrant les portes de la finale NBA. Pour la première fois de l'histoire de la franchise. En retrouvant l'Arizona, Dallas n'a pas perdu ses bonnes habitudes, en s'imposant de sept points. Avec six changements de leader et trois égalités dans le dernier quart-temps, le duel a tenu ses promesses, mais les Mavs, globalement plus consistants, l'ont logiquement emporté.

Dirk Nowitzki a livré une feuille de stats irréprochable, avec 35 points, 7 rebonds, 4 passes, et une fiabilité maximale sur la ligne de réparation (12/12). L'Allemand a été parfaitement secondé par les deux artilleurs que sont Jason Terry (30 points et 4/6 à trois points) et Jerry Stackhouse (23 points). Ce succès constitue une vraie bouffée d'oxygène pour Dallas, qui avait perdu ses quatre premiers matches. Pas franchement le rythme d'un candidat au titre... "Nous avions besoin de sentir à nouveau le parfum de la victoire", confie le coach Avery Johnson, soulagé.

LE JOUEUR: Baron Davis

Avec lui, c'est souvent tout ou rien. Jeudi, ce fut tout. Au terme d'un duel de meneurs dantesque avec Chris Paul, Baron Davis a mené Golden State à la victoire face à la Nouvelle-Orléans. Auteur de 36 points à 11/17 aux tirs, il a ajouté neuf passes à sa collection. En face, Paul a pourtant fait jeu égal, avec 34 points (record en carrière) et 10 passes. Les deux hommes ont aligné les paniers, se rendant coup pour coup. Les cinq lancers de Davis dans le final ont finalement scellé le sort du match. Enorme malgré une épaule et un pied endoloris, le meneur des Warriors (les Guerriers), n'a jamais si bien porté son nom...

LES FRANCAIS

Boris Diaw a enfin surfé sur des hauteurs habituelles pour lui. S'il n'a pu éviter la défaite des Suns, l'homme à tout faire de Phoenix peut se satisfaire de sa ligne de stats: 13 points (4/7 aux shoots, 5/6 aux LF), 5 rebonds, 4 passes en 34 minutes de jeu. Il y a du mieux. Mike Pietrus a lui aussi connu une belle nuit avec Golden State: 18 points, dont un probant 4/8 à trois points, lui qui n'a pas la réputation d'un grand artilleur... Comme il a également délivré cinq passes et gobé autant de rebonds, l'ancien Palois a tout lieu d'être comblé. D'autant que lui, contrairement à Diaw, a gagné...

LES AUTRES RESULTATS :

CHICAGO - CLEVELAND : 113-94
L. James (Cle) = 19 pts, 12 passes
K. Hinrich (Chi) = 20 pts, 11 passes

GOLDEN STATE - NEW ORLEANS : 121-116
B. Davis (GS) = 36 pts, 9 passes
C. Paul (NO) = 34 pts, 10 passes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 11/11/2006, 10:48:23
Message #15


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Miami s'est imposé sur le parquet des Nets du New Jersey. Avec un Dwyane Wade des grands soirs (34 points), les Heats ont pris le dessus dans le dernier quart-temps pour l'emporter finalement 113 à 106.

LE MATCH: NEW JERSEY-MIAMI: 106-113
Wade (Mia)= 34 pts, 5 rbds, 10 passes
Haslem (Mia)= 28 pts, 9 rbds
Payton (Mia)= 16 pts, 2 rbds
Carter (N.J)= 33 pts, 3 rbds, 4 passes

Les confrontations entre Miami et New Jersey se suivent et se ressemblent malgré cette nouvelle saison. Les Heats se sont imposés sur le même scénario que l'an passé, lors des demi-finales, en prenant le large dans le dernier quart-temps grâce notamment aux shoots à trois points de Gary Payton et Antoine Walker. Les Heats avaient pourtant démarré timidement leur rencontre, devant combler un retard de 10 points dès le deuxième quart-temps (43-53). Mais comme le précisait l'entraîneur de Miami, Pat Riley, "il y a quelque chose d'unique dans cette équipe".

Lorsque Miami va mal, il y a toujours un joueur pour remettre le groupe à flot. Et lorsque Dwyane Wade (34 points) et Udonis Haslem (28 points) se révèlent être en grande forme, le parquet fait des étincelles. Miami, grand favori pour réaliser le doublé, entame cette saison de belle manière. En revanche, la déception de la soirée vient de Shaquille O'Neal qui rend une copie très moyenne avec 13 points et 6 rebonds. En face, la belle prestation de Vince Carter (33 points, 4 passes décisives) n'a pas suffi pour réitérer la bonne entame des Nets.

LE JOUEUR: Dwyane Wade

Surnommé "Flash", Dwyane Wade est devenu l'homme décisif à Miami. Explosif l'an passé lors de la finale face aux Dallas Mavericks (élu MVP avec une moyenne de 34,7 points marqués par match), le joueur est en pleine confiance. De plus en plus fort, Wade reste sur la même dynamique que la saison dernière et engrange les points. 34 points et 5 rebonds face aux Nets, une prestation qui n'étonne même plus. Meilleur marqueur de la rencontre, Wade sera sans aucun doute le joueur à suivre cette saison.

LES FRANCAIS

Mickaël Gelabale n'a joué que trois minutes avec les Sonics, qui ont battu Charlotte 99 à 85. Trois minutes qui lui ont suffit à réussir deux lancers-francs. De son côté, Johan Petro est resté plus longtemps (27 minutes) et a inscrit 12 points (6 rebonds). Chez les Lakers, Ronny Turiaf n'a marqué que deux points en six minutes et regardé du banc la défaite de son équipe face aux Pistons (83-97). Yakhouba Diawara n'a pas joué avec Denver cette nuit. En revanche, Tony Parker s'incline avec les Lakers face aux Pistons (97-83) et n'inscrit que 5 points pour un rebond.

LES AUTRES RESULTATS:

TORONTO-ATLANTA: 102-111
Johnson (Atl)= 34 pts, 5 rbds
Bosh (Tor)= 19 pts, 17 rbds

PHILADELPHIE-DENVER: 101-108
Anthony (Den)= 31 pts, 4 rbds
Iverson (Phi)= 21 pts, 4 rbds

WASHINGTON-MILWAUKEE: 116-111
Redd (Mil)= 28 pts, 3 rbds
Arenas (Was)= 29 pts, 5 rbds

CHARLOTTE-SEATTLE: 85-99
Allen (Sea)= 26 pts, 2 rbds
Okafor (Cha)= 20 pts, 15 rbds

INDIANA-ORLANDO: 93-83
Nelson (Orl)=19 pts, 1 rbd
Harrington (Ind)= 32 pts, 8 rbds

BOSTON-UTAH: 100-107
Williams (Uta)= 26 pts, 5 rbds
Pierce (Bos)= 30 pts, 9 rbds

HOUSTON-NEW YORK: 103-94
Marbury (N-Y)= 22 pts, 4 rbds
Ming (Hou)= 35 pts, 17 rbds

PORTLAND-NEW ORLEANS: 94-91
Stojakovic (N-O)= 21 pts, 4 rbds
Randolph (Por)= 31 pts, 12 rbds

LA LAKERS-DETROIT: 83-97
Prince (Det)= 31 pts, 7 rbds
Bryant (LA)= 19 pts, 3 rbds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 19/11/2006, 08:40:29
Message #16


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Gilbert Arenas, auteur d'un show exceptionnel avec 45 points, a permis à Washington de prendre le dessus sur les Cavaliers de Cleveland (111-99) et de mettre fin à une série de trois défaites consécutives des Wizards. Miami obtient la victoire face à Atlanta grâce à 37 points de Dwyane Wade.

LE MATCH: WASHINGTON-CLEVELAND: 111-99
G. Arenas (Was)= 45 pts, 5 rbds, 6 pds
A. Jamison (Was)= 16 pts, 8 rbds, 3 pds
L. James (Cle)= 20 pts, 5 rbds, 4 pds
Z. Ilgauskas (Cle)= 16 pts, 6 rbds, 1 pd

Pour une fois, Gilbert Arenas et les Washington Wizards ont pris le meilleur sur LeBron James et les Cavaliers de Cleveland. Arenas a dévoilé tout son talent et réalisé un show exceptionnel en inscrivant 45 points, 25 de plus que LeBron James. Les Wizards ont donc pris un bol d'air frais en mettant fin à une série de trois défaites consécutives. De leur côté, les Cavaliers, qui avaient remporté leurs cinq derniers matches, chutent à l'extérieur. "Quand Gil le veut, il le fait" déclarait son coéquipier DeShauwn Stevenson. "Tu peux aller t'assoir, te relaxer et le laisser faire le show".

Mais il y a eu un moment de frayeur, cette nuit, après deux minutes de jeu, lorsque Jarvis Hayes a heurté sa tête contre le sol après un choc avec le joueur de Cleveland, Shannon Brown. La rencontre a été arrêtée pendant près de dix minutes et Hayes a été évacué du terrain sur civière. Le joueur va mieux mais a tout de même passé des examens de précautions à l'hôpital. La partie a pu reprendre son cours. Arenas démarrait en douceur, inscrivant seulement trois points dans le premier quart-temps, le show débutant par la suite avec 15 points dans le second et 17 dans le troisième.

Malgré la belle prestation de LeBron James, Cleveland n'a pu réitérer sa performance de l'an passé, où les hommes de Mike Brown avaient éliminé les Wizards lors des playoffs.

LES FRANCAIS

Yakhouba Diawara, qui dispute sa première, a vécu sa meilleure soirée, avec Denver, en inscrivant 11 points lors de la victoire des siens contre Toronto (117-109). De son côté, Boris Diaw (Phoenix) a raté son match en inscrivant seulement 2 points et en se faisant sortir après 6 fautes -dont 3 dans le premier quart-temps- lors de la défaite des siens face à Utah (120-117 a.p). Les Suns subissent ainsi leur sixième défaite en neuf rencontres.

LES RESULTATS

ATLANTA - MIAMI 88-93
J. Johnson (Atl)= 22 pts, 8 rbds, 4 pds
D. Wade (Mia)= 37 pts, 7 rbds, 9 pds

ORLANDO - CHARLOTTE 97-83
J. Howard (Orl)= 24 pts, 21 rbds, 2 pds
E. Okafor (Cha)= 26 pts, 9 rbds, 1 pd

NEW JERSEY - PORTLAND 68-86
V. Carter (Njn)= 18 pts, 6 rbds, 2 rbds
Z. Randolph (Por)= 20 pts, 16 rbds, 2 pds

NEW-YORK - BOSTON 118-122
J. Crawford (N-Y)= 37 pts, 5 rbds, 1 pd
P. Pierce (Bos)= 39 pts, 9 rbds, 4 pds

DETROIT - HOUSTON 104-92
R. Hamilton (Det) = 30 pts, 7 rbds, 8 pds
Y. Ming (Hou)= 33 pts, 16 rbds, 4 pds

MINNESOTA - NEW ORLEANS 96-99
K. Garnett (Min)= 22 pts, 17 rbds, 5 pds
P. Stojakovic (Nok)= 20 pts, 4 rbds, 2 pds

MILWAUKEE - INDIANA 100-102
M. Redd (Mil)= 21 pts, 5 rbds
J. O'Neal (Ind)= 20 pts, 12 rbds, 4 pds

DALLAS - MEMPHIS 89-84
D. Nowitzki (Dal)= 24 pts, 13 rbds, 2 pds
R. Gay (Mem)= 23 pts, 7 rbds

DENVER - TORONTO 117-109
C. Anthony (Den)= 34 pts, 8 rbds, 6 pds
C. Bosh (Tor)= 31 pts, 9 rbds, 1 pd

UTAH - PHOENIX 120-117
D. Williams (Uta)= 25 pts, 2 rbds, 14 pds
S. Marion (Pho)= 35 pts, 6 rbds

LOS ANGELES - PHILADELPHIE 103-97
E. Brand (Lac)= 33 pts, 12 rbds
A. Iverson (Phi)= 29 pts, 3 rbds, 9 pds

GOLDEN STATE - SEATTLE 107-95
M. Ellis (Gol)= 31 pts, 7 rbds, 7 pds
R. Allen (Sea)= 34 pts, 11 rbds, 3 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 26/11/2006, 21:27:30
Message #17


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Grâce à un énorme dernier quart temps de Dirk Nowitzki, Dallas a remporté le derby texan face à San Antonio (92-95). Avec 16 points, Tony Parker a été très présent. Golden State s'est incliné dans un match monstrueux contre Denver (129-140) durant lequel Pietrus a moins brillé que Diawara.

LE MATCH : SAN ANTONIO - DALLAS 92-95
T. Duncan (SA) = 29 pts, 6 rbds, 3 pds
T. Parker (SA) = 16 pts, 4 rbds, 2 pds
F. Oberto (SA) = 14 pts, 11 rbds, 2 pds
D. Nowitzki (Dal) = 31 pts, 10 rbds, 3 pds
J. Terry (Dal) = 14 pts, 10 pds
E. Dampier (Dal) = 11 ptds, 9 rbds

Dallas n'aura pas attendu longtemps pour remettre les choses au clair. Battus par les Spurs à domicile lors du premier match de la saison, les Mavs ont remis la situation à zéro pour leur deuxième derby texan. Au AT&T Center, les hommes d'Avery Johnson ont offert aux supporters des Spurs un remake du match 7 des demi-finales de conférence. Et encore une fois, Tim Duncan et compagnie ont dû s'avouer vaincu devant le génie d'un certain Dirk Nowitzki.

Et pourtant, San Antonio avait les cartes pour l'emporter. Malgré un départ difficile (23-37 ,12e), les coéquipiers d'un Tony Parker toujours aussi régulier (16 points à 7 sur 13, 4 rebonds et 2 passes en 35 minutes) ont trouvé les ressources pour revenir dans le match. Mais voilà, en face il y avait Nowitzki ! L'Allemand, qui a pu compter sur son fidèle lieutenant Josh Howard (auteur de 12 pts après 8 matches sur la touche), s'est démultiplié dans le dernier quart temps. Avec 14 de ses 31 points dans les 12 dernières minutes, il a montré la voie aux siens.

Grâce à cette huitième victoire de suite, les Mavs confirment leur retour au premier plan. "C'était vraiment un gros match. Nous étions très motivés car nous ne voulions pas commencer la saison avec un 2-0 contre eux", avoue Nowitzki. De son côté, Gregg Popovich, qui n'a pas pu compter sur Manu Ginobili dans la dernière période à cause de douleurs au dos, ne pouvait que constater les dégâts. "Ils ont fait du bon boulot pendant 48 minutes alors que nous n'avons joué qu'une mi-temps".

LE JOUEUR : Allen Iverson

Absent depuis deux matches, Allen Iverson n'a pas raté son retour sur les parquets. "AI" était attendu comme le messie. Et il n'a pas déçu ses admirateurs. Avec 46 points à 15 sur 30, 5 rebonds et 10 passes, "The Answer" a parfaitement justifié son surnom. Grâce à cette performance, les Sixers mettent un terme à une série de huit défaites de rang. "Il est incroyable, avoue son coéquipier Kyle Kover. Il est resté sur le banc depuis cinq jours. Il n'a rien fait de particulier. Et là, il revient, ne shoote que dix petites minutes avant le match et il plante finalement 46 points. C'est exceptionnel"...

LA STAT : 12

Denver était déjà la meilleure formation de NBA en attaque. Et les coéquipiers de Carmelo Anthony risquent de le rester encore quelque temps après le math titanesque contre Golden State qui termine à 140-129 sans prolongation. Vendredi, les Warriors et les Nuggets ont tout simplement illuminé la nuit en NBA. A se demander, s'ils n'ont pas joué le All Star Game avant l'heure. Avec un 71-60 à la pause, les spectateurs du Pepsi Center en avaient déjà pour leur argent. Et ils n'ont pas été déçus après la mi-temps.

Malgré les 57% de réussite au tir de Golden State, les hommes de George Karl ont décroché la victoire grâce notamment à une meilleure adresse aux lancers (80% contre 62) au bout d'un match où la défense était aux abonnés absents. Dans ce festival offensif, pas moins de douze joueurs terminent à plus de 11 point alors que Andris Biedrins et JR Smith avec 31 points chacun terminent meilleurs marqueurs du match. "On a joué comme à la récréation", s'est amusé Carmelo Anthony.

LES FRANÇAIS :

Tous les Frenchies étaient sur le pont la nuit passée. Mais ils n'ont pas eu la même réussite à l'image de Mike Pietrus et Yakhouba Diawara, qui s'affrontaient. Le premier n'a pas pu profiter du festival entre les Warriors et les Nuggets, se contentant de 5 points (2 sur 7 au tir) en 16 minutes. Malade, MP2 a été contraint de rester aux vestiaires en deuxième période. En revanche, Yakhouba Diawara n'a pas raté l'occasion de s'illustrer. L'ancien Dijonnais progresse à grande vitesse et a battu de 2 points son record personnel en NBA, vieux de 6 jours, avec 13 points (4 sur 9 au tir), en ajoutant 3 rebonds à ses statistiques. De son côté, Tony Partker s'est démené contre les Mavs mais n'a pu empêcher la défaite des Spurs malgré ses 16 points (7 sur 13 au tir), 4 rebonds et 2 passes en 35 minutes sur le parquet.

Avec 4 points (2 sur 8 au tir), 5 rebonds et 4 passes en 35 minutes, Boris Diaw a été plus discret que Parker, mais les Phoenix Suns ont gagné contre les New Jersey Nets (99-93) grâce à un bon Amare Stoudemire. Ronny Turiaf s'est contenté des miettes lors de la défaite des Los Angeles Lakers contre Utah (114-108), en jouant 2 minutes pour 1 rebond et aucune tentative de tir. Pour finir, les 4 points et 5 rebonds de Johan Petro, en 14 minutes, n'auront été d'aucune aide pour les Seattle Sonics, battus par Sacramento (109-100). Son coéquipier Mickaël Gelabale a rendu une feuille de statistiques totalement blanche en 2 minutes sur le parquet.


PHILADELPHIA - CHICAGO 123-108
A. Iverson (Phi) = 46 points, 5 rebonds, 10 passes
A. Iguodala (Phi) = 19 pts, 7 rbds, 3 pds
W. Green (Phi) = 20 pts, 1 rbd
L. Deng (Chi) = 28 points, 5 rebonds, 4 pds
A. Nocioni (Chi) = 24 pts, 10 rbds
K. Hinrich (Chi) = 18 pts, 3 rbds, 6 pds

BOSTON - NEW YORK 77-101
W. Szczerbiak (Bos) = 16 pts, 2 rbds, 2 pds
P. Pierce (Bos) = 12 pts, 2 rbds, 3 pds
S. Francis (NY) = 22 pts, 4 rbds, 2 pds
E. Curry (NY) = 21 pts, 10 rbds, 1 pd
Q. Richardson (NY) = 17 pts, 6 rbds, 1 pds


ATLANTA - TORONTO 97-93
J. Johnson (Atl) = 27 pts, 3 rbds, 3 pds
Z. Pachulia (Atl) = 18 pts, 7 rbds, 2 pds
T. Lue (Atl) = 16 pts, 5 rbds, 3 pds
J. Garbajosa (Atl) = 15 pts, 12 rbds, 1 pds
C. Bosh (Atl) = 8 pts, 7 rbds, 3 pds
T.J. Ford (Atl) = 25 pts, 8 rbds, 12 pds

MIAMI - ORLANDO 104-107
D. Wade (Mia) = 33 pts, 7 rbds
U. Haslem (Mia) = 19 pts, 8 rbds, 3 pds
A. Mourning (Mia) = 17 pts, 7 rbds
D. Howard (Orl) = 23 pts, 12 rbds, 2 pds
G. Hill (Orl) = 24 pts, 3 rbds, 2 pds
J. Nelson (Orl) = 14 pts, 2 rbds, 5 pds

INDIANA - CLEVELAND 97-87
J. O'Neal (Ind) = 29 pts, 6 rbds, 5 pds
J. Tinsley (Ind) = 19 pts, 5 rbds, 6 pds
A. Harrington (Ind) = 10 pts, 8 rbds, 1 pd
D. Gooden (Cle) = 17 pts, 12 rbds, 1 pd
L. James (Cle) = 30 pts, 7 rbds, 5 pds
S. Jasikevicius (Cle) = 15 pts, 2 rbds, 3 pds

NEW ORLEANS - MINNESOTA 86-89
C. Paul (NO) = 18 pts, 6 rbds, 7 pds
P. Stojakovic (NO) = 8 pts, 9 rbds
T. Chandler (NO) = 6 pts, 10 rbds
K. Garnett (Min) = 18 pts, 16 rbds, 3 pds
R. Davis (Min) = 23 pts, 3 rbds, 4 pds
M. Blount (Min) = 11 pts, 7 rbds, 1 pd

DETROIT - CHARLOTTE 104-95
R. Hamilton (Det) = 26 pts, 6 rbds, 6 pds
T. Prince (Det) = 21 pts, 3 rbds, 5 pds
R. Wallace (Det) = 19 pts, 9 rbds, 2 pds
E. Okafor (Char) = 23 pts, 12 rds, 1 pd
A. Morrison (Char) = 13 pts, 3 rbds, 1 pd
B. Knight (Char) = 16 pts, 3 rbds, 9 pds


MEMPHIS - WASHINGTON 95-80
H. Warrick (Mem) = 18 pts, 7 rbds, 2 pds
M. Miller (Mem) = 14 pts, 6 rbds, 2 pds
C. Atkins (Mem) = 15 pts, 4 rbds, 5 pds
A. Jamison (Was) = 13 pts, 9 rbds
C. Butler (Was) = 22 pts, 13 rbds, 6 pds
G. Arenas (Was) = 3 pts, 6 pds

DENVER - GOLDEN STATE 140-129
C. Anthony (Den) = .30 pts, 1 rbd, 7 pds
J.R. Smith (Den) = 31 pts, 2 rbds, 4 pds
E. Boykins (Den) = 17 pts, 3 rbds, 10 pds
J. Richardson (GS) = 18 pts, 4 rbds, 4 pds
A. Biedrins (GS) = 31 pts, 10 rbds, 3 pds
M. Pietrus (GS) = 5 pts, 2 rbds

UTAH - LA LAKERS 114-108
C. Boozer (Uta) = 31 pts, 16 rbds, 2 pds
M. Okur (Uta) = 18 pts, 12 rbds, 2 pds
D. Williams (Utah) = 15 pts, 4 rbds, 10 pds
L. Odom (LAL) = 26 pts, 6 rbds, 3 pds
K. Bryant (LAL) = 27 pts, 5 rbds, 2 pds
V. Radmanovic (LAL) = 15 pts, 5 rbds, 2 pds

PHOENIX - NEW JERSEY 99-93
A. Stoudemire (Pho) = 25 pts, 10 rbds, 2 pds
S. Nash (Pho) = 26 pts, 2 rbds, 13 pds
S. Marion (Pho) = 16 pts, 10 rbds, 1 pd
B. Diaw (Pho) = 4 pts, 5 rbds, 4 pds
V. Carter (NJ) = 23 pts, 3 rbds, 1 pd
M. Williams (NJ) = 27 pts, 3 rbds, 4 pds
N. Krstic (NJ) = 9 pts, 7 rbds


SEATTLE - SACRAMENTO 100-109
R. Lewis (Sea) = 26 pts, 7 rbds, 1 pd
R. Allen (Sea) = 18 pts, 4 rbds, 1 pd
J. Petro (Sea) = 4 pts, 5 rbds
K. Martin (Sac) = 35 pts, 4 rbds,3 pds
M. Bibby (Sac) = 19 pts, 3 rbds, 6 pds
K. Thomas (Sac) = 13 pts, 14 rbds, 3 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 26/11/2006, 21:28:42
Message #18


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Plus d'infos
Nowitzki s'offre les Spurs
Les classementsGrâce à un gros match de LeBron James, Cleveland est venu à bout d'Iverson et Philadelphie, samedi (108-95). Avec à un Dwyane Wade altruiste, Miami a renoué avec la victoire contre Charlotte (102-93) alors que Dallas a continué sur sa lancée en décrochant son 9e succès de suite.

LE MATCH : CLEVELAND - PHILADELPHIE 108-95
Z. Ilgauskas (Cle) = 18 pts, 15 rbds, 2 pds
L. James (Cle) = 25 pts, 4 rbds, 11 pds
D. Gooden (Cle) = 13 pts, 8 rbds
A. Iverson (Phi) = 31 pts, 4 rbds, 2 pds
A. Iguodala (Phi) = 17 pts, 8 rbds, 3 pds
S. Dalembert (Phi) = 6 pts, 8 rbds

Le duel des scoreurs de la nuit a donné lieu à une belle explication. Mais comme souvent ces derniers temps, c'est LeBron James qui a eu le dernier mot. Et pourtant, Allen Iverson aura tout tenté. Après son retour victorieux de vendredi, "AI" a encore sorti un match titanesque avec 31 points, 4 rebonds et 2 passes. Mais voila, "L'Elu" n'a rien lâché. Avec 25 points, 4 rebonds et surtout 11 passes décisives, il a encore montré qu'il savait tout faire.

Pourtant, la différence entre ses deux joueurs de talent vient peut-être d'ailleurs. Samedi, King James a pu compter sur ses coéquipiers. Et surtout sur Zydrunas Ilgauskas. Mal à l'aise depuis le début de la saison dans les nouveaux systèmes de jeu de Cleveland, le pivot semble enfin avoir trouvé sa place. Il a d'ailleurs été le facteur X de la rencontre. Avec 18 points, 15 rebonds et 2 passes, il a complément dominé la raquette et son adversaire direct Samuel Dalembert (6 pts, 8 rbds). "Z a fait un excellent boulot. Sa présence sous les panneaux a été déterminante. Il a joué comme je l'aime ", avoue Mike Brown, son entraîneur.

LE JOUEUR : Dwyane Wade (Miami)

Dwyane Wade doit se dire que les blessures ont parfois du bon. Obligé de jouer meneur de jeu avec Jason Williams et Gary Payton limités par des problèmes physiques, la star du Heat montre un autre aspect de son jeu. Avec 27 passes lors de ses deux derniers matches, il est devenu un passeur redoutable. Et samedi, il a permis au Heat de renouer avec le succès grâce à 35 points et 12 passes. "Maintenant, il peut vraiment distribuer le jeu. La balle peut revenir à lui pour une deuxième option. Je pense qu'il est en train de comprendre cela", se réjouit Pat Riley.

LA STAT : 9

L'un a craqué, l'autre continue d'impressionner. Utah et Dallas visaient tous les deux leur neuvième succès de rang. Mais seuls les Mavs ont réussi cette performance de premier plan. Grâce à un Dirk Nowitzki encore monstrueux (28 pts, 9 rbds), les Texans se sont débarrassés des Hornets (85-76). Sans trop de soucis puisque les coéquipiers de Chris Paul étaient privés de Peja Stojakovic et David West, blessés au dos et au coude. A l'inverse, les Jazz ont été ramenés sur terre par Golden State (81-78). Les Warriors ont profité du match catastrophique des trois stars de la franchise du pays des Mormons (Kirilenko, Boozer et Okur terminent avec 4 points chacun) pour l'emporter.

LES FRANÇAIS :

Mike Pietrus était le seul Français susceptible de jouer cette nuit. Mais l'ancien Palois, toujours malade, est resté en costume et a pu apprécier les belle performance de son remplaçant Matt Barnes (24 pts, 7 rbds, 1 pd) lors de la victoire des Warrios sur les Jazz.

LES AUTRES MATCHES :

CHARLOTTE - MIAMI 93-102
A. Morrison (Char) = 27 pts, 3 rbds, 5 pds
E. Okafor (Char) = 9 pts, 11 rbds
G. Wallace (Char) = 14 pts, 11 rbds
D. Wade (Mia) = 35 pts, 6 rbds, 12 pds
A. Mourning (Mia) = 16 pts, 4 rbds
A. Walker (Mia) = 16 pts, 3 rbds, 1 pd


WASHINGTON - DETROIT 111-115
A. Jamison (Was) = 22 pts, 8 rbds, 2 pds
C. Butler (Was) = 25 pts, 8 rbds, 2 pds
G. Arenas (Was) = 28 pts, 6 rbds, 10 pds
T. Prince (Det) = 21 pts, 5 rbds, 3 pds
C. Billups (Det) = 29 pts, 5 rbds, 7 pds
R. Hamilton (Det) = 18 pts, 6 rbds, 3 pds


ORLANDO - ATLANTA 98-79
H. Turkoglu (Orl) = 14 pts, 5 rbds, 5 pds
K. Bogans (Orl) = 13 pts, 2 rbds, 1 pd
D. Howard (Orl) =11 pts, 11 rbds, 3 pds
J. Johnson (Atl) = 16 pts, 5 rbds, 1 pd
S. Williams (Atl) = 16 pts, 8 rbds, 1 pd
Z. Pachulia (Atl) = 7 pts, 11 rbds, 2 pds


NEW YORK - CHICAGO 95-106
E. Curry (NY) = 20 pts, 6 rbds, 1 pd
J. Crawford (NY) = 26 pts, 1 rbd, 4 pds
S. Francis (NY) = 15 pts, 7 rbds, 3 pds
A. Nocioni (Chi) = 19 pts, 7 rnds
L. Deng (Chi) = 24 pts, 9 rbds, 1 pd
K. Hinrich (Chi) = 21 pts, 3 rbds, 8 pds


MINNESOTA - LA CLIPPERS 104-96
K. Garnett (Min) = 25 pts, 10 rbds, 4 pds
R. Davis (Min) = 14 pts, 7 rbds, 2 pds
M. Jaric (Min) = 12 pts, 5 rbds, 4 pds
S. Cassell (LAC) = 31 pts, 4 rbds, 8 pds
E. Brand (LAC) = 21 pts, 10 rbds, 4 pds
C. Maggette (LAC) = 18 pts, 5 rbds, 4 pds


HOUSTON - MEMPHIS 85-76
T. McGrady (Hou) = 19 pts, 5 rbds, 13 pds
Y. Ming (Hou) = 28 pts, 8 rbds
L. Head (Hou) = 9 pts, 3 rbds
H. Warrick (Mem) = 12 pts, 6 rbds, 1 pd
R. Gay (Mem) = 11 pts, 8 rbds, 1 pd

DALLAS - NOUVELLE ORLEANS 85-73
D. Nowitzki (Dal) = 28 pts, 9 rbds, 1 pd
J. Howard (Dal) = 15 pts, 7 rbds, 1 pd
E. Dampier (Dal) = 11 pts, 6 rbds
C. Paul (NO) = 12 pts, 1 rbd, 4 pds
B. Jackson (NO) = 10 pts, 3 rbds, 1 pd
J. Pargo (NO) = 19 pts, 5 rbds, 2 pds

MILWAUKEE - BOSTON 111-98
M. Redd (Mil) = 24 pts, 3 rbds, 2 pds
A. Bogut (Mil) = 18 pts, 8 rbds, 1 pd
M. Williams (Mil) = 9 pts, 5 rbds, 5 pds
P. Pierce (Bos) = 34 pts, 7 rbds, 7 pds
W. Szczerbiak (Bos) = 21 pts, 1 rbds, 1 pds
R. Gomes (Bos) = 15 pts, 8 rbds, 1 pd

SACRAMENTO - PORTLAND 105-85
K. Martin (Sac) = 27 pts, 3 rbds, 1 pd
M. Bibby (Sac) = 20 pts, 3 rbds,; 3 pds
S. Abdur-Rahim (Sac) = 13 pts, 5 rbds, 1 pd
Z. Randolph (Por) = 24 pts, 8 rbds, 2 pds
I. Udoka (Por) = 13 pts, 3 rbds, 1 pd
J. Jack (Por) = 11 pts, 2 rbds, 4 pds

GOLDEN STATE - UTAH 91-78
T. Murphy (GS) = 15 pts, 12 rbds, 5 pds
M. Barnes (GS) = 24 pts, 7 rbds, 1 pd
A. Biedrins (GS) =14 pts, 17 rbds, 2 pds
D. Williams (Uta) = 14 pts, 3 rbds, 8 pds
M. Harpring (Uta) = 15 pts, 6 rbds, 2 pds
D. Fisher (Uta) = 15 pts, 6 rbds, 2 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 02/12/2006, 20:29:03
Message #19


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Grâce à un match titanesque de Kobe Bryant, les Lakers ont corrigé les Utah Jazz (132-102). La star des Californiens a été époustouflante et termine avec 52 points. Avec une nuit catastrophique de Dwyane Wade aux tirs (5 sur 23), Miami s'est incliné sur son parquet face à Détroit (87-85).

LE MATCH : MIAMI - DETROIT 85-87
D. Wade (Mia) = 21 points, 5 rebonds,8 passes
U. Haslem (Mia) = 20 pts, 10 rbds, 1 pd
A. Mourning (Mia) = 10 pts, 6 rbds
R. Hamilton (Det) = 24 pts, 2 rbds, 2 pds
T. Prince (Det) = 12 pts, 8 rbds, 1 pd
C. Billups (Det) = 11 pts, 1 rbd, 7 pds

Décidément, Miami n'y arrive pas face aux grosses cylindrées de la NBA. Après avoir perdu contre Houston puis San Antonio, le Heat a une nouvelle subi la loi d'un de ses concurrents directs pour la bague de champion. Jeudi, les Floridiens ont craqué dans les dernières minutes contre les Pistons (87-85).Dwyane Wade voudra surement oublier ce match très vite. Auteur d'une rencontre catastrophique aux tirs (21 pts à 5 sur 23), "Flash" a surtout manqué le dernier shoot de la soirée qui aurait offert la victoire aux siens. "Je n'étais pas capable de prendre le ballon comme je le voulais et je n'ai rien mis", soufflait le MVP des dernières finales NBA, qui termine toutefois avec 8 passes, 5 rebonds et aucun ballon perdu.

De leur côté, les Pistons confirment leur retrour en forme. Après un début de saison en demi-teinte à la suite du départ de Ben Wallace, ils ont retrouvé leur collectif tant redouté. Grâce à une grosse performance de Richard Hamilton (24 pts à 9 sur 17), ils viennent d'enchaîner leur septième victoire de rang et peuvent voir l'avenir avec optimisme. "On a connu un départ difficile mais après Rip a mis des tirs importants ce qui nous a mis sur orbite", a avoué Flip Saunders, l'entraîneur de Detroit, à la fin de la rencontre.

LE JOUEUR : Kobe Bryant (Lakers)

Ses fans commençaient à s'inquiéter au Staples Center. Depuis le début de la saison et son problème au genou, Kobe Bryant n'avait pas encore claqué de performance stratosphérique. Seul son match face aux Clippers (40 pts) leur avait redonné un peu le sourire. Mais après son festival contre Utah, les doutes sont définitivement levés. Kobe a éclaboussé de toute sa classe la nuit de jeudi. Avec 52 points (à 19 sur 26) dont 30 dans le troisième quart temps, 4 rebonds et 3 passes, il a été le grand bonhomme de la victoire californienne. Le vrai Kobe est de retour...

LA STAT : 12

Kobe Bryant passe la barre des cinquante points pour la douzième fois de sa carrière. Avec 30 points dans le troisième quart, il a failli battre le record de George Gervin, qui avait inscrit 32 points dans un quart-temps avec San Antonio en 1978.

LES FRANÇAIS :

Seul Français sur les parquets jeudi soir, Ronny Turiaf a participé au show de son coéquipier Kobe Bryant. Et il s'est également fait remarquer. Après six matches vierges en termes de points, le Frenchie a profité pleinement de ses 14 minutes passées sur le parquet. Il termine avec 8 points à 100% de réussite, 3 rebonds, 2 passes et 2 contres. Il espère maintenant que le message est passé à Phil Jackson...

LA LAKERS - UTAH 132-102
K. Bryant (LAL) = 52 pts, 4 rbds, 3 pds
L. Odom (LAL) = 14 pts, 11 rbds, 8 pds
M. Evans (LAL) = 17 pts, 5 rbds
C. Boozer (Uta) = 26 pts, 7 rbds, 5 pds
A. Kirilenko (Uta) = 12 pts, 5 rbds, 2 pds
D. Williams (Uta) = 13 pts, 1 rbd, 9 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ronaldo2b
* 02/12/2006, 20:30:43
Message #20


realmadrid07
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,470
Inscrit : 17/10/2006
Lieu : Bastia Corse
Membre No. : 100
Joueur(s) Préféré(s): ZiZou, Ronnie, Anelka, Heinze, Pauleta




Plus d'infos
Le baromètre des Bleus
Les classementsLes explosifs Shawn Marion et Steve Nash (27 pts) ont offert la 6e victoire consécutive aux Suns cette saison face à Milwaukee (122-116). Les 37 points de Redd n'ont pas suffit aux Bucks pour l'emporter. De leur côté, les Mavericks obtiennent leur 12e victoire de rang face à Sacramento (109-90).

LE MATCH: PHOENIX - MILWAUKEE: 122-116
S. Marion (Pho)= 27 pts, 14 rbds, 1 pd
S. Nash (Pho)= 27 pts, 2 rbds, 11 pds
A. Stoudemire (Pho)= 22 pts, 11 rbds
M. Redd (Mil)= 37 pts, 4 rbds, 3 pds
M. Williams (Mil)= 31 pts, 10 rbds, 5 pds
R. Patterson (Mil)= 16 pts, 5 rbds, 3 pds

Les Suns ont livré un match très complet face aux Milwaukee Bucks, au terme d'une rencontre de guerriers. Quatre joueurs dépassent les vingt points pour Phoenix: Shawn Marion se régale avec ses 27 points et 14 rebonds, Steve Nash montre l'exemple avec également 27 points et 11 passes décisives, Amara Stoudemire inscrit 22 points et 11 rebonds pendant que Leandro Barbosa ajoute ses 20 points au compteur. De son côté, Ruben Patterson inscrit 10 de ses 16 points dans le dernier quart-temps pour Milwaukee avant de sortir à 2:49 de la fin, alors que sa formation était parvenue à réduire le score à 115-112.

Michael Redd reste égal à lui même avec ses 37 points "habituels" pour les Bucks. Mais c'était sans compter l'excellente forme de Shawn Marion, décisif au lancer-franc, qui donne la victoire aux siens en fin de rencontre. La 6e de rang cette saison pour Phoenix. "C'était une rencontre énorme" déclarait Patterson malgré la défaite. Son entraîneur, Terry Stotts, réagissait à son tour: "Je suis fier de la manière dont nous avons joué. Nous les avons accrochés. Les choses ne se sont pas déroulées comme nous le souhaitions. C'est triste de fournir de tels efforts sans ramener la victoire".

LA STAT: 1.2

La rencontre entre Orlando et Portland s'orientait vers la prolongation. Mais Grant Hill, à 1.2 seconde de la fin, donnait l'avantage aux Magic (91-89). Travis Outlaw, dans la foulée, manquait son shoot au buzzer pour Portland. Orlando s'impose de justesse grâce à l'audace de Hill, vrai héros la soirée, qui rend une copie de 16 points et 4 rebonds.

LE JOUEUR: Chris Paul (Nouvelle-Orléans)

Chris Paul a été étincelant la nuit dernière malgré la défaite des Hornets sur Chicago (108-111). Le meneur de jeu inscrit 25 points (11 rebonds, 18 passes décisives) et réalise ainsi son troisième triple-double de sa carrière. Paul augmente son record personnel en passes décisives, tout comme Andres Nocioni, des Chicago Bulls, qui totalise 31 points. Une première dans sa carrière.

LES FRANCAIS

Johan Petro, laissé sur le banc par son entraîneur, a tout de même rendu une bonne copie avec 8 points en seulement 14 minutes de jeu. De son côté, Mickaël Gelabale s'est installé une fois pour toute en NBA. Le Français a obtenu plus de temps de jeu de la part de Bob Hill. En 25 minutes, il inscrit 8 points, avec notamment un 3/3 au lancer franc, et contribue à la victoire de Seattle contre Indiana (105-103). Yakhouba Diawara passe à côté de son match (1 rebond et 1 passe décisive en 10 minutes) malgré la victoire des Nuggets sur le parquet de Minnesota (106-92). Boris Diaw, lui, a eu plus de réussite avec 4 points, 6 rebonds et 7 passes décisives, le tout en 25 minutes de jeu.

LES RESULTATS

NOUVELLE ORLEANS - CHICAGO: 111-108
R. Butler (Nok)= 33 pts, 1 rbd, 2 pds
A. Nocioni (Chi)= 31 pts, 13 rbds, 2 pds

TORONTO - BOSTON: 106-102
C. Bosh (Tor)= 25 pts, 11 rbds, 2 pds
P. Pierce (Bos)= 19 pts, 4 rbds, 9 pds

WASHINGTON - CHARLOTTE: 121 - 109
G. Arenas (Was)= 33 pts, 5 rbds, 10 pds
A. Morrison (Cha)= 23 pts, 1 rbd, 4 pds

ATLANTA - CLEVELAND: 95-106
J. Johnson (Atl)= 31 pts, 5 rbds, 4 pds
L. James (Cle)= 31 pts, 7 pts, 8 rbds

DETROIT - NEW YORK: 108-100
T. Prince (Det)= 31 pts, 6 rbds, 2 pds
E. Curry (Nyk)= 24 pts, 5 rbds

MINNESOTA - DENVER: 92-106
K. Garnett (Min)= 21 pts, 3 rbds, 2 pds
C. Anthony (Den)= 35 pts, 8 rbds, 4 pds

DALLAS - SACRAMENTO: 109-90
J. Howard (Dal)= 24 pts, 7 rbds
R. Artest (Sac)= 15 pts, 5 rbds, 2 pds

PORTLAND - ORLANDO: 89-91
Z. Randolph (Por)= 28 pts, 13 rbds, 3 pds
D. Howard (Orl)= 18 pts, 16 rbds, 1 pd

INDIANA - SEATTLE: 105-103
N. Collison (Ind)= 21 pts, 8 rbds, 1 pd
A. Harrington (Sea)= 28 pts, 8 rbds, 3 pds
Go to the top of the page
 
+Quote Post

118 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
3 utilisateur(s) sur ce sujet (2 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
1 Membre(s): RaulElCapitano