IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

15 Pages V  « < 13 14 15  
Reply to this topicStart new topic
> Parlons de l'histoire du Real Madrid, Souvenirs, souvenirs
christophe
* 05/08/2015, 17:46:44
Message #281


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 1,795
Inscrit : 02/03/2015
Membre No. : 18,477




GROS GROS GROS GROS remerciement à toi Skyreal, y'a pas de mots pour te féliciter, t'as fait un taf considérable, merci beaucoup. Je viens de lire tes traductions, du très très lourd. merci encore amigo.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
guti.haz14
* 05/08/2015, 21:04:52
Message #282


Campeon Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 7,828
Inscrit : 03/08/2008
Lieu : Vitry
Membre No. : 3,405
Joueur(s) Préféré(s): Suarez Marcelo Verratti Pastore Isco




@skyreal

y a une petite erreur , El Moro n ' a jamais fini meilleur buteur de ligue 1, il a fini à 10 buts , en ldc par contre il a terminé meilleur buteur il me semble avec 9 buts .

Et il a pas gagné la ldc avec Liverpool , il n'avait pas le droit de jouer la ldc , il avait marqué en tour préliminaire avec le Real je crois en plus .

Sinon c'est pas trop mal sans ça ^^ . Merci pour le boulot .
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Skyreal
* 05/08/2015, 22:37:06
Message #283


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 3,125
Inscrit : 24/07/2009
Lieu : Rabat
Membre No. : 8,189
Joueur(s) Préféré(s): Casillas, Ramos, Marcelo, Higuain, Raul




CITATION(guti.haz14 @ 05/08/2015, 21:04:52 ) *
@skyreal

y a une petite erreur , El Moro n ' a jamais fini meilleur buteur de ligue 1, il a fini à 10 buts , en ldc par contre il a terminé meilleur buteur il me semble avec 9 buts .

Et il a pas gagné la ldc avec Liverpool , il n'avait pas le droit de jouer la ldc , il avait marqué en tour préliminaire avec le Real je crois en plus .

Sinon c'est pas trop mal sans ça ^^ . Merci pour le boulot .


Ce sont des propos retranscrits littéralement, donc forcément quand les mecs ont 70+ ans, comme c'est souvent le cas ici, y a forcément quelques erreurs. Je te rassure c'est ce que les gens ont dit, pas des erreurs de traduction/compréhension (et je viens de vérifier hein) ^^ Par contre tu as raison, il a fini meilleur buteur de LDC, mais pas de Ligue 1 et n'a pas pu jouer en LDC vu qu'il avait déjà joué avec le Real. Petite erreur de mémoire, ou intention volontaire de Calderon d'appuyer là où ça fait mal...

@Traf effectivement les mettre sur le site ça peut être pas mal.Doit pas y avoir beaucoup de sites (voire aucun) qui ont traduit ce bouquin, donc ça nous permettrait d'apporter du contenu limite exclusif et nous démarquer sur les réseaux sociaux, ne serait-ce que pendant 2-3 jours. Ca pourrait être pas mal. Par contre faudrait vérifier les éventuelles fautes d'orthographe. Doit pas y en avoir beaucoup, mais doit bien y avoir 2-3 fautes de francais, traduire de l'espagnol au français c'est pas forcément tout le temps évident. Après tant que ça se comprend facilement j'ai envie de dire que c'est pas grave, donc à vous de me dire.

Ce message a été modifié par Skyreal: 05/08/2015, 22:44:42
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El Canterano
* 06/08/2015, 08:45:17
Message #284


¡El Hombre de la Cantera!
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 10,721
Inscrit : 16/09/2007
Lieu : Paris (75)
Membre No. : 2,142
Joueur(s) Préféré(s): Sergio Ramos, Marcelo y Ronaldo




Merci beaucoup mec! Je pensais que l'attitude de Raul c'était lors du 1/4 donc ça m'a surpris en lisant ^^.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Redondo
* 12/10/2015, 14:05:15
Message #285


Admin
Icône de groupe

Groupe : Admin
Messages: 27,729
Inscrit : 13/10/2006
Membre No. : 1




Le premier match de Coupe d'Europe au Bernabéu fête ses 60 ans
http://www.realmadrid.com/fr/actualites/20...fete-ses-60-ans

Le 12 octobre 1955, le stade Santiago Bernabéu accueillait son premier match de Coupe d'Europe. Le Real Madrid recevait le Servette de Genève, équipe suisse, et offrait sa première grande performance dans cette compétition au public blanc. L'équipe dirigée par José Villalonga l'emportait 5-0 et passait brillamment sa première double confrontation en Coupe d'Europe.

Le premier but au Bernabéu était l'oeuvre d'Alfredo Di Stéfano. La Saeta inscrivait même un doublé lors de cette rencontre, durant laquelle Joseito, Rial et Molowny marquaient également. Un mois avant, le 8 septembre 1955, le Real Madrid avait débuté en Coupe d'Europe à Genève sur une victoire 0-2.

Une domination madridista
Le succès lors des cinq premières Coupes d'Europe se reflétait également lors des victoires madridistas dans son stade. Les Blancs sont restés invaincus à domicile jusqu'en février 1962. Lors de cette série, ils ont vécu le moment inoubliable de remporter la seconde Coupe d'Europe au Santiago Bernabéu face à la Fiorentina.

Des records
Lors de ces 60 ans, l'adversaire face auquel les Blancs se sont le plus souvent imposés à domicile est le Bayern de Munich (8). Au niveau des statistiques globales, le Real Madrid est l'équipe qui compte le plus de titres (10), tandis que Cristiano Ronaldo est le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe d'Europe avec 67 réalisations.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El Canterano
* 23/11/2016, 10:23:56
Message #286


¡El Hombre de la Cantera!
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 10,721
Inscrit : 16/09/2007
Lieu : Paris (75)
Membre No. : 2,142
Joueur(s) Préféré(s): Sergio Ramos, Marcelo y Ronaldo




Un homme, un stade : Santiago Bernabéu


Souvent, derrière le nom d'un stade, se trouve celui d'un homme. Une figure éminente de la ville ou du club. Santiago Bernabéu, lui, était un visionnaire. Un homme arrivé au pouvoir grâce à Franco, avant de faire du Real Madrid le meilleur club du siècle dernier
.



La vie est parfois une question d’opportunités et de relations, plus ou moins respectables. Celle de Santiago Bernabéu de Yeste est un doux mélange des deux. S’il était prédestiné à prendre la présidence du Real Madrid, Santiago a dû attendre un coup de main du général Franco. On est en 1943, et le Real Madrid vient de perdre la finale de la Copa del Generalísimo, ancêtre de la Copa del Rey, contre Bilbao. Mais ce qui retient l’attention de Franco, ce sont les violences entre les supporters des Merengues et ceux des Blaugrana à la suite d’une demi-finale au score aussi fleuve que suspect (défaite 3-0 à Barcelone, victoire 11-1 au retour à Madrid pour le Real). Le gouvernement prend alors la décision de virer les deux présidents en place, Antonio Santos Peralba et Enrique Piñeyro Queralt. Apprécié par les Madrilènes et par Franco, Santiago Bernabéu, en opportuniste, est alors élu à la tête du Real Madrid à l’unanimité le 15 septembre 1943.

René Petit, Atlético de Madrid et guerre civile

L’histoire d’amour entre Santiago Bernabéu et le Real Madrid débute en 1909. Alors âgé de quatorze ans, le jeune Santiago rejoint le FC Madrid – devenu Real en 1920 – avant de vite devenir un joueur essentiel du club. Associé en attaque avec le Français René Petit, l’Espagnol inscrit 76 buts en 74 rencontres officielles. Mieux, en douze saisons au club, le capitaine des Merengues remporte une Copa del Rey et neuf Campeonato Regional Centro (la Liga étant créée en 1928). Véritable légende du club, le jeune Santiago a pourtant trahi les siens en 1920. Ami avec le président de l’Atlético, Julián Ruete, Bernabéu a alors posé avec le maillot des Rojiblancos le temps d’un match amical, même s’il n’a jamais disputé avec eux de rencontres officielles.

Une erreur de jeunesse qu’il a su vite faire oublier à coups de buts et trophées soulevés. Une fois sa retraite sportive actée en 1927, Santiago Bernabéu commence alors son ascension dans l’organigramme du Real Madrid. Entraîneur-adjoint, directeur sportif et membre du Conseil d’administration jusqu’à ce que la guerre civile éclate en 1936. Nationaliste assumé, Santiago Bernabéu se réfugie à l’ambassade de France, avant de rejoindre l’armée franquiste sur le front catalan. Une fois la guerre terminée et l'arrivée de Franco au pouvoir, Santiago devient fonctionnaire au ministère des Finances. Dans le même temps, le Real Madrid galère à se relever de cette guerre civile. Jusqu’au 15 septembre 1943 et l'arrivée de Santiago Bernabéu à la présidence du club.

De Chamartín au Stade Santiago Bernabéu

Une fois arrivé au pouvoir, Santiago Bernabéu veut vite faire retrouver au Real Madrid son lustre d’antan, et stopper la hype Atlético, renommé Atlético Aviación après sa reprise en main par l’armée de l’air en 1939. Pour cela, le néo-président, un brin visionnaire, a son plan d’attaque. Et celui-ci doit absolument passer par la création d’un nouveau stade, plus grand et plus moderne afin de faire grimper les recettes. Après trois ans de travaux, le Nuevo Estadio Chamartín est inauguré le 14 décembre 1947 devant près de 75 000 spectateurs, contre environ 22 000 pour l’ancien Estadio Chamartín. Convaincu que le stade est la pierre angulaire du succès du club, Santiago Bernabéu décide très vite d’augmenter la capacité de la nouvelle enceinte. Dès 1954, un troisième étage est ajouté aux deux premiers, et désormais ce sont près de 125 000 supporters qui peuvent venir regarder jouer le Real Madrid. Fort d'une politique de baisse des prix pour remplir le stade, Santiago Bernabéu réussit son pari et voit les recettes aux guichets grimper de manière exponentielle, de neuf millions de pesetas en 1947 à trente-neuf millions en 1955. Populaire comme jamais, le président du Real Madrid voit alors le stade changer de nom en 1955 après une assemblée générale des socios. Fini le Nuevo Estadio Chamartín, place au Estadio Santiago Bernabéu « comme preuve de reconnaissance du travail de l’actuel président » .

Di Stéfano et Coupe des clubs champions européens

Histoire de montrer au monde entier sa nouvelle richesse, Santiago Bernabéu lance la première ère de ce qu’on appellera plus tard les Galactiques. Après l’attaquant – encore argentin – Alfredo Di Stéfano en 1953, c’est le Français Raymond Kopa et le Hongrois Ferenc Puskás qui rejoignent les rangs merengues. Mais le championnat espagnol n’est pas assez grand pour les ambitions du président madrilène. Il utilise alors son influence pour appuyer le projet lancé par le journal L’Équipe et ses journalistes Gabriel Hanot et Jacques Ferran. En 1955, la Coupe des clubs champions européens est créée. Un trophée que confisque le Real Madrid lors des cinq premières éditions. En 1978, après avoir remporté six Coupes des clubs champions européens, seize championnats d’Espagne, six Coupes d’Espagne et une Coupe intercontinentale, Santiago Bernabéu s’éteint à l’âge de quatre-vingt-deux ans. Il laissera derrière lui un double héritage, l’amour pour les grands joueurs et la Coupe d’Europe, que les Merengues ont remportée pour la onzième fois en mai dernier.

Comment aurait pu s'appeler le stade Santiago Bernabéu :

- Le stade Alfredo Di Stefano. 5 C1, 8 Ligas, 308 buts en 396 rencontres. Patron.
- Le stade Zinédine Zidane. Pour une petite volée de rien du tout, un soir de mai 2002 à Glasgow.
- Le stade Julio Iglesias. De loin l’ancien footballeur qui a le mieux réussi sa carrière de chanteur. N’en déplaise à Pascal Olmeta.
- Le stade Julien Faubert. Un transfert aussi improbable mérite un tel honneur.
- Le stade Victoria Abril. Parce que rendons à Madrid ce qui lui appartient.



sofoot.com
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Muntari20
* 08/02/2017, 02:11:42
Message #287


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,544
Inscrit : 06/12/2008
Lieu : Toronto, CAN
Membre No. : 4,171
Joueur(s) Préféré(s): Weah Raul Zidane Messi Isco




Real Madrid vs Real Madrid Castilla 6-1 (Copa del Rey Final 1980) Highlights lien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Medico-RM
* 09/02/2017, 20:46:12
Message #288


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,412
Inscrit : 02/08/2010
Membre No. : 14,399
Joueur(s) Préféré(s): Mr. Tomahawk. CR7, en personne.




Lors d'une émission, on a demandé à Raúl de constituer, selon lui, le top 5 des meilleurs joueurs de l'histoire du Real Madrid. Voici son choix :

1) Don Alfredo Di Stéfano
2) Fransisco Gento
3) Cristiano Ronaldo
4) Zinedine Zidane
5) Sergio Ramos

Joueurs non-choisis par Raúl : Hugo Sánchez, Emilio Butragueño, Juanito y Ferenc Puskás.

Le présentateur a ensuite donné son avis en incluant Raùl en 2ème position à la place de Gento qui se retrouvait donc hors du classement.

http://as.com/videos/2017/02/09/portada/14..._C05I_D05C_E04T

Ce message a été modifié par Medico-RM: 09/02/2017, 20:47:02
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Redondo
* 15/05/2017, 20:02:19
Message #289


Admin
Icône de groupe

Groupe : Admin
Messages: 27,729
Inscrit : 13/10/2006
Membre No. : 1




Aujourd'hui, ça fait 15 ans la mythique volée de Zidane en finale de C1 en 2002. Un super souvenir madridista. Du pur bonheur pour ceux qui ont eu la chance de vivre ce moment en direct.
Je m'en souviens comme si c'était hier avec les commentaires de Roland/Larqué sur TF1, une autre époque biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ramos9248
* 15/05/2017, 20:44:45
Message #290


Madridista
****

Groupe : Bannis
Messages: 123
Inscrit : 08/06/2016
Membre No. : 18,927
Joueur(s) Préféré(s): Tous




CITATION(Medico-RM @ 09/02/2017, 21:46:12 ) *
Lors d'une émission, on a demandé à Raúl de constituer, selon lui, le top 5 des meilleurs joueurs de l'histoire du Real Madrid. Voici son choix :

1) Don Alfredo Di Stéfano
2) Fransisco Gento
3) Cristiano Ronaldo
4) Zinedine Zidane
5) Sergio Ramos

Joueurs non-choisis par Raúl : Hugo Sánchez, Emilio Butragueño, Juanito y Ferenc Puskás.

Le présentateur a ensuite donné son avis en incluant Raùl en 2ème position à la place de Gento qui se retrouvait donc hors du classement.

http://as.com/videos/2017/02/09/portada/14..._C05I_D05C_E04T


Moi j'aurais mis Zizou devant Ronaldo
Go to the top of the page
 
+Quote Post

15 Pages V  « < 13 14 15
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 Membre(s):