IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> Football américain, discussions et actualité de la NFL et autres
Muntari20
* 01/02/2009, 23:55:50
Message #1


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,544
Inscrit : 06/12/2008
Lieu : Toronto, CAN
Membre No. : 4,171
Joueur(s) Préféré(s): Weah Raul Zidane Messi Isco




Le match du 43e Super Bowl commencera en tout début de soirée (23H GMT) dimanche 1er février 2009 au stade de Tampa, en Floride. Les Cardinals de l'Arizona, la plus ancienne franchise de la Ligue nationale de football, affronteront les Steelers de Pittsburgh. Dans le coin jaune et noir, les Steelers de Pittsburgh avec leur riche histoire de succès tandis que le coin rouge et blanc on retrouve les Cardinals de l’Arizona qui n’ont jamais remporté ce rendez-vous historique.

Très populaire en amérique du Nord, le football américain tarde à se tailler une place sur la scène européenne. Néanmoins la grande messe du Superbowl reste parmis les 10 plus grands événements sportifs sur la planéte.

Le 43e Super Bowl en chiffres:

- 35 Selon des chiffres fournis par la NFL, les images télévisées du Super Bowl seront diffusées dans une centaine de pays, en 35 langues;

- 65.908 spectateurs : il seront tous dans le stade de Tampa (Floride);

- 100 millions à 140 millions : nombre de télespectateurs attendus;

- 261 millions de dollars : c'est le montant des recettes publicitaires;

- 9 millions de dollars : c'est ce qu'a déboursé Dreamworks pour avoir son écran de 90 secondes pendant le match. A événement exceptionnel, publicité exceptionnelle: le spot promotionnel du film Monsters vs. Aliens sera en 3D;

- 3 heures : durée de la retransmission du match qui ne dure, en réalité, qu'une heure. Mais il faut bien faire de la place aux publicités et aux pom-pom girls ;

Bruce Springsteen sera chargé du spectacle de la mi-temps. On se rappelle la controverse qui avait entouré le spectacle de Janet Jackson et Justin Timbarlake en 2004.

Des liens P2P pour regarder le Super Bowl 43.

Ce message a été modifié par Muntari20: 02/02/2009, 00:06:43
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red Madridista
* 02/02/2009, 11:00:14
Message #2


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 1,480
Inscrit : 15/02/2008
Lieu : Valdebebas
Membre No. : 2,862
Joueur(s) Préféré(s): Raùl, SR4, Casillas, C.Ronaldo, Zlatàn




Et ce sont les Steelers de Pittsburgh qui l'ont emporté, 27 / 23 face au Cardinals.

Pour info, c'étaient les favoris de Barak Obama smile.gif

A noté que les Steelers deviennent l'équipe avec le plus de trophées "Vince Lombardi" dans l'histoire de la NFL (ils étaient Ex aequo avec les Cowboys de Dallas).

Tandis que les Cardinals, plus ancienne franchise de la ligue, reste toujours sans trophées choque2.png
Go to the top of the page
 
+Quote Post
TomahCRawk
* 02/02/2009, 11:54:10
Message #3


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 2,029
Inscrit : 02/08/2008
Lieu : Suisse
Membre No. : 3,398
Joueur(s) Préféré(s): Laurent Paganelli




CITATION(Red Madridista @ 02/02/2009, 11:00:14 ) [snapback]229342[/snapback]
Et ce sont les Steelers de Pittsburgh qui l'ont emporté, 27 / 23 face au Cardinals.

Pour info, c'étaient les favoris de Barak Obama smile.gif

A noté que les Steelers deviennent l'équipe avec le plus de trophées "Vince Lombardi" dans l'histoire de la NFL (ils étaient Ex aequo avec les Cowboys de Dallas).

Tandis que les Cardinals, plus ancienne franchise de la ligue, reste toujours sans trophées choque2.png


Je ne connais rien au Football américain,

Mais Cardinal est une marque de bière smile.gif On va dire que je les supporte smile.gif Malgré les saisons blanches wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Red Madridista
* 02/02/2009, 12:03:34
Message #4


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 1,480
Inscrit : 15/02/2008
Lieu : Valdebebas
Membre No. : 2,862
Joueur(s) Préféré(s): Raùl, SR4, Casillas, C.Ronaldo, Zlatàn




CITATION(AlBueno28 @ 02/02/2009, 10:54:10 ) [snapback]229351[/snapback]
Je ne connais rien au Football américain,

Mais Cardinal est une marque de bière smile.gif On va dire que je les supporte smile.gif Malgré les saisons blanches wink.gif


C'est aussi et surtt un oiseau assez commun au States ... d'où le nom de la franchise ...

Mais va pour la bière biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Muntari20
* 02/02/2009, 12:15:50
Message #5


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,544
Inscrit : 06/12/2008
Lieu : Toronto, CAN
Membre No. : 4,171
Joueur(s) Préféré(s): Weah Raul Zidane Messi Isco




Quand je suis arrivé au Canada, je ne connaissais rien au football américain. Pendant 1 an je snobbais ce sport. Je me disais: c'est quoi ce sport compliqué avec autant d'arbitres et des systèmes de jeux qu'on ne comprend pas. Ils sont habillés avec des casques, de grosses protections et se frappent dessus.
Un jour un ami m'a invité à aller voir un match des jeunes du collège. J'avais le billet, je ne pouvais pas refuser. C'est là que ça a commencé. J'ai apprécié le match. Ironiquement, le collège avait engagé un joueur de foot uniquement pour frapper les bottés de placements. J'ai trouvé ça drôle. Une fois que j'ai compris ce jeu, j'en suis devenu fou. Enfin pas plus que le Real. Grand fan des Colts d'Indianapolis et son quart arrière Payton Manning. Chaque week-end de saison maintenant, je regarde les matchs de NFL à la télé, quand Madrid ne joue pas. Je me dis maintenant: c'est qui le mec qui a pu imaginer un jeu aussi complexe, rapide, puissant et attrayant que le football américain?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 22/09/2009, 02:58:29
Message #6


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Le topic est un peu désert alors que ca bouge beaucoup du coté de la NFL. Sport jugé à tort brutal et physique qui repose sur une tonne de tactique, de stratégie et de logique de jeu, même si le physique n'est pas absent. Sport donc très prenant au demeurant quand on s'y intéresse. Je me charge donc d'alimenter la section avec les principales news et surtout les résultats de chaque journée.

Première journée :

jeudi 10 septembre 2009
Pittsburgh Steelers 13-10 ap Tennessee Titans {match inaugural où le champion a tenu son rang}
dimanche 13 septembre 2009
Atlanta Falcons 19-7 Miami Dolphins
Baltimore Ravens 38-24 Kansas City Chiefs
Carolina Panthers 10-38 Philadelphia Eagles
Cincinnati Bengals 7-12 Denver Broncos
Cleveland Browns 20-34 Minnesota Vikings {le nouveau duo Favre-Peterson déja en action}
Houston Texans 7-24 N.Y. Jets {bon début du QB rookie Mark Sanchez pour les Jets}
Indianapolis Colts 14-12 Jacksonville Jaguars
New Orleans Saints 45-27 Detroit Lions {QB rookie Saints, Drew Brees: 6 TD Pass: New record)
Tampa Bay Buccaneers 21-34 Dallas Cowboys
Arizona Cardinals 16-20 San Francisco 49ers {le finaliste du Superbowl l'an dernier déjà battu}
N.Y. Giants 23-17 Washington Redskins
Seattle Seahawks 28-0 Saint Louis Rams
Green Bay Packers 21-15 Chicago Bears
lundi 14 septembre 2009
New England Patriots 25-24 Buffalo Bills {fantastique drive final de Brady: le meilleur QB de la ligue}
Oakland Raiders 20-24 San Diego Chargers

> Une première journée sans grande surprise avec les grosses écuries qui ont toutes gagnés: les Steelers, les Patriots, les Giants, les Colts, les Cowboys et des outsiders qui se placent: les Packers, les Vickings, les Ravens, les Chargers. Un de chute pour les Cardinals qui vont devoir réagir à la prochaine journée. La sensation Drew Brees souffle un vent nouveau sur la NFL avec ses 6 passes de touchdown. Un QB de génie ou un feu de faille. A suivre....

• Deuxième journée:

dimanche 20 septembre 2009

Atlanta Falcons 28-20 Carolina Panthers
Detroit Lions 13-27 Minnesota Vikings {le drakkar du duo Favre/Peterson vogue bien}
Green Bay Packers 24-31 Cincinnati Bengals { vous avez dit grosse côte: le tigre en rugit encore}
Jacksonville Jaguars 17-31 Arizona Cardinals { le frère Warner a remis la production en marche}
Kansas City Chiefs 10-13 Oakland Raiders
N.Y. Jets 16-9 New England Patriots {les Pats peuvent perdre si si: drapeau en berne}
Philadelphia Eagles 22-48 New Orleans Saints {Cool Brees, cool}
Tennessee Titans 31-34 Houston Texans {Jonhson ce titan n'a pas suffi }
Washington Redskins 9-7 Saint Louis Rams
Buffalo Bills 33-20 Tampa Bay Buccaneers {Buffalo grille mieux que les boucaniers!}
San Francisco 49ers 23-10 Seattle Seahawks
Chicago Bears 17-14 Pittsburgh Steelers { Les Ironmen ont rouillé sous la pluie de Chicago}
Denver Broncos 27-6 Cleveland Browns
San Diego Chargers 26-31 Baltimore Ravens { No LT, just a limit }
Dallas Cowboys 31-33 N.Y. Giants {Premier choc de titans et victoire des Giants, logique}

Alors que la première journée nous avait bercé dans un classicisme, digne d'un bon vieux blues dans le Vieux Sud états-unien. la seconde journée a été plus rock and roll, bouleversant son monde. Les grandes victimes du dancefloor sont excusez du peu les Pats, les Steelers, les Packers, et dans une moindre mesure les Cowboys. Victime du premier momentum de la saison. Les franchises bestiales (Falcons, Bears, Bengals, Ravens) et autres créatures (Giants) ont bousculé le jeu de quilles et changez le tempo version 30 millions d'amis. New York qui est venu gacher la fête à Dallas en battant les Cowboys dans leur nouvel écrin. Et pendant ce temps-là, quelque part en Louisiane, les Saints so jazzy cartonnent avec le tube de l'automne: Brees baby, Brees. Les 49ers avec un jeu de course Gore participent du revival de la ligue. En attendant Colts-Dolphins (la SPA quand tu nous tiens), on a eu notre lot de surprises. Bref, I love this game (comment ca c'est lun slogan copyrighté et si j'ai envie de le dire comme ca, j'ai le droit non mais. Quoi la NBA, c'est quoi un nouveau partie politique, non je connais pas).

CHU Live: Ladanian Tomlison cher à Eyeshield 21 (Chargers), Polamalu l'écarisseur de Pitts (Steelers), Romo le QB des chapeau bas ( Cowboys), Donovan Mc Nabb, le QB des Eagles de Philadelphie.

Je publierai les classements après le match des Colts...

lundi 21 septembre 2009
Miami Dolphins 23-27 Indianapolis Colts {15 min, 2 TD pour The Man, Colts mode Pipo Inzaghi}

L'équipe la plus imprévisible de la Ligue avait l'occasion de cloturer cette journée sur une énième faillite de grosse écurie. Finalement, les Dolphins n'ont pas réussi à dompter les Colts. Ceux-ci ont établit un nouveau record, ils ont en effet eu une possession de balle famélique 15 minutes cumulées (nouveau record depuis 1977) mais Peyton Manning as The Man n'est pas un MVP pour rien. 2 TD lancé dont un de 80 yards !! 303 yards, une défense contre la course qui a contrôlé les wilcateurs fou Brown et Williams. Galopez jeunesse.
Proverbe yoda du jour: Si passe risquée être, touchdown plus rapide toi avoir !!!

Ce message a été modifié par Davor Suker: 22/09/2009, 09:24:14
Go to the top of the page
 
+Quote Post
r borde
* 22/09/2009, 07:11:52
Message #7


Barça
Icône de groupe

Groupe : Barça
Messages: 321
Inscrit : 05/08/2009
Membre No. : 8,399
Joueur(s) Préféré(s): Messi Ibrahimovic Xavi Iniesta




Ce sport est vraiment bien il mérite d'être connu.Ca allie force,vitesse,précision.Les New England ont un bon courreur qui est Moss. Il y a beaucoup de stratégie.Simple question:Quand Vick le quaterback des Falcons va t'il revenir ?Merci d'avance de vos réponses.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 22/09/2009, 09:18:44
Message #8


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Salut, je vois que les fan sont là. T'es un fan de Randy Moss qui excelle surtout dans les réceptions, il constitue la cible favorite du QB superstar (il sort avec Gisèle Bundchen) des Pats Tom Brady.

Très bonne question concernant l'un des QB les plus médiatiques de ces dernières années: Mickael Vick,ancien QB des Falcons d'Atlanta.
IL a signé le 14 Aout dernier un contrat avec ... les Eagles de Philadelphie comme QB. Il progresse bien au niveau physique, mais avec la blessure de Donovan Mc Nabb, c'est bien le QB Kevin Kolb qui a joué dimanche.
(Vick était en tribune Vip pour suivre la défaite contre les Saints).
Selon les analystes, Vick pourrait être aligné comme Running back=coureur en complément de Brian Westbrook, le RB le plus efficace de l'équipe. Affaire à suivre...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Muntari20
* 22/09/2009, 09:40:26
Message #9


Capitaine Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 4,544
Inscrit : 06/12/2008
Lieu : Toronto, CAN
Membre No. : 4,171
Joueur(s) Préféré(s): Weah Raul Zidane Messi Isco




J'ai regardé le match Indianapolis-Miami hier soir. Mais quel match!!!! Payton Manning a sorti le grand jeu pour écrire un peu plus son histoire. Jamais une équipe n'avait remporté un match avec une possession inférieure à 15 minutes depuis 1977. Quelle performance!!! Avec Manning, une minute c'est assez pour marquer un touch-down.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 22/09/2009, 15:45:00
Message #10


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Voici le classement des 8 divisions après deux journées


Général Domicile Extérieur
% J V N D PP PC Diff Streak Série J V N D PP PC Moy+ Moy- J V N D PP PC Moy+ Moy-

AFC East
1 = New York Jets 100 2 2 0 0 40 16 +24 VV 2V 1 1 0 0 16 9 16 9 1 1 0 0 24 7 24 7
2 +1 Buffalo Bills 50 2 1 0 1 57 45 +12 DV 1V 1 1 0 0 33 20 33 20 1 0 0 1 24 25 24 25
3 -1 New England Patriots 50 2 1 0 1 34 40 -6 VD 1D 1 1 0 0 25 24 25 24 1 0 0 1 9 16 9 16
4 = Miami Dolphins 0 2 0 0 2 30 46 -16 DD 2D 1 0 0 1 23 27 23 27 1 0 0 1 7 19 7 19

AFC North
1 = Baltimore Ravens 100 2 2 0 0 69 50 +19 VV 2V 1 1 0 0 38 24 38 24 1 1 0 0 31 26 31 26
2 +1 Cincinnati Bengals 50 2 1 0 1 38 36 +2 DV 1V 1 0 0 1 7 12 7 12 1 1 0 0 31 24 31 24
3 -1 Pittsburgh Steelers 50 2 1 0 1 27 27 0 VD 1D 1 1 0 0 13 10 13 10 1 0 0 1 14 17 14 17
4 = Cleveland Browns 0 2 0 0 2 26 61 -35 DD 2D 1 0 0 1 20 34 20 34 1 0 0 1 6 27 6 27

AFC South
1 = Indianapolis Colts 100 2 2 0 0 41 35 +6 VV 2V 1 1 0 0 14 12 14 12 1 1 0 0 27 23 27 23
2 +2 Houston Texans 50 2 1 0 1 41 55 -14 DV 1V 1 0 0 1 7 24 7 24 1 1 0 0 34 31 34 31
3 = Tennessee Titans 0 2 0 0 2 41 47 -6 DD 2D 1 0 0 1 31 34 31 34 1 0 0 1 10 13 10 13
4 -2 Jacksonville Jaguars 0 2 0 0 2 29 45 -16 DD 2D 1 0 0 1 17 31 17 31 1 0 0 1 12 14 12 14

AFC West
1 = Denver Broncos 100 2 2 0 0 39 13 +26 VV 2V 1 1 0 0 27 6 27 6 1 1 0 0 12 7 12 7
2 = San Diego Chargers 50 2 1 0 1 50 51 -1 VD 1D 1 0 0 1 26 31 26 31 1 1 0 0 24 20 24 20
3 = Oakland Raiders 50 2 1 0 1 33 34 -1 DV 1V 1 0 0 1 20 24 20 24 1 1 0 0 13 10 13 10
4 = Kansas City Chiefs 0 2 0 0 2 34 51 -17 DD 2D 1 0 0 1 10 13 10 13 1 0 0 1 24 38 24 38

NFC East
1 +2 New York Giants 100 2 2 0 0 56 48 +8 VV 2V 1 1 0 0 23 17 23 17 1 1 0 0 33 31 33 31
2 = Dallas Cowboys 50 2 1 0 1 65 54 +11 VD 1D 1 0 0 1 31 33 31 33 1 1 0 0 34 21 34 21
3 -2 Philadelphia Eagles 50 2 1 0 1 60 58 +2 VD 1D 1 0 0 1 22 48 22 48 1 1 0 0 38 10 38 10
4 = Washington Redskins 50 2 1 0 1 26 30 -4 DV 1V 1 1 0 0 9 7 9 7 1 0 0 1 17 23 17 23

NFC North
1 = Minnesota Vikings 100 2 2 0 0 61 33 +28 VV 2V 0 0 0 0 0 0 - - 2 2 0 0 61 33 31 17
2 = Green Bay Packers 50 2 1 0 1 45 46 -1 VD 1D 2 1 0 1 45 46 23 23 0 0 0 0 0 0 - -
3 = Chicago Bears 50 2 1 0 1 32 35 -3 DV 1V 1 1 0 0 17 14 17 14 1 0 0 1 15 21 15 21
4 = Detroit Lions 0 2 0 0 2 40 72 -32 DD 2D 1 0 0 1 13 27 13 27 1 0 0 1 27 45 27 45

NFC South
1 = New Orleans Saints 100 2 2 0 0 93 49 +44 VV 2V 1 1 0 0 45 27 45 27 1 1 0 0 48 22 48 22
2 = Atlanta Falcons 100 2 2 0 0 47 27 +20 VV 2V 2 2 0 0 47 27 24 14 0 0 0 0 0 0 - -
3 = Tampa Bay Buccaneers 0 2 0 0 2 41 67 -26 DD 2D 1 0 0 1 21 34 21 34 1 0 0 1 20 33 20 33
4 = Carolina Panthers 0 2 0 0 2 30 66 -36 DD 2D 1 0 0 1 10 38 10 38 1 0 0 1 20 28 20 28

NFC West
1 +1 San Francisco 49ers 100 2 2 0 0 43 26 +17 VV 2V 1 1 0 0 23 10 23 10 1 1 0 0 20 16 20 16
2 -1 Seattle Seahawks 50 2 1 0 1 38 23 +15 VD 1D 1 1 0 0 28 0 28 0 1 0 0 1 10 23 10 23
3 = Arizona Cardinals 50 2 1 0 1 47 37 +10 DV 1V 1 0 0 1 16 20 16 20 1 1 0 0 31 17 31 17
4 = Saint Louis Rams 0 2 0 0 2 7 37 -30 DD 2D 0 0 0 0 0 0 - - 2 0 0 2 7 37 3.5 19

Des classements qui montrent que cela ne sera pas aussi facile que l'an dernier et la bataille risque d'être âpre. La sensation se trouve dans la conférence Américaine dans les division AFC East et North, où les leaders se nomment les Jets et les Ravens. Assez notoire pour être soulignés, les Pats sont pour l'instant 3ème de leur division, qui l'eut cru. La bande à Brady devra vite remettre le spendules à l'heure tout comme les partenaires de Big Ben dans la division North. Seul Les Colts sont au rdv après deux journées en tête de leur division.

Dans la conférence Nationale, les gros mènent grand train. Le petit frère n'a rien à envier au grand, Eli a trouvé un rythme de croisière qui permet au Giants de dominer le NFC East, tout comme les Vikings au Nord. Les leaderships de des Saints et surtout des 49ers attestent du vent nouveau qui souffle sur la conférence et la ligue en général.


A titre personnel, la performance de Manning en 15 min impressionne. il faut dire que le jeu des Colts a survolé les Dolphins. Ceux-ci n'ont pas trouvé la clé avec leur attaque terrestre. The Man d'un réalisme assassin:
14.53 min, 303 yards, 2 TD. Impressionnant
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 25/09/2009, 13:19:58
Message #11


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Semaine 3 : L'avant match - Tout ce qu'il faudra surveiller ce week end

Avant la saison, les Titans, les Dolphins et les Panthers faisaient parti des équipes régulièrement citées parmi les prétendants aux playoffs. Ce week end, ces trois équipes jouent déjà une partie de leur avenir. En cas de défaite, il sera dur de revenir dans la course.

La semaine dernière a prouvé que toutes les surprises sont possibles. Les Ravens, Giants et Saints, impeccables depuis deux semaines, vont donc tenter d'éviter de se faire piéger. Les Broncos et les Jets, eux, veulent faire durer leur bonne série.

Parmi les matchs à ne pas manquer lors de cette troisième semaine, un duel de flingueurs entre Peyton Manning et Kurt Warner, une rencontre de cogneurs opposant les Vikings aux 49ers et un Patriots – Falcons qui va voir pour la première fois réunir sur un même terrain Tom Brady et celui que certains désignent déjà comme son héritier, Matt Ryan. Une passation de pouvoir en vue ?

L'évènement de la semaine, c'est le retour sur le terrain en match officiel de Michael Vick (R Borde c'est pour toi). L'ancien joueur le mieux payé de la ligue fera parti de l'effectif des Eagles dimanche contre les Chiefs. Il pourrait voir quelques ballons sur les formations wildcat.

Baltimore Ravens (2-0) – Cleveland Browns (0-2)
Un des duels les plus déséquilibrés de la semaine. L'attaque anémique des Browns risque de se faire broyer par la défense des Ravens. L'attaque de Baltimore a aussi de quoi dominer. Une nouvelle longue soirée se profile pour Brady Quinn et ses coéquipiers.

Detroit Lions (0-2) – Washington Redskins (1-1)
Enfin le bout du tunnel pour les Lions ? Après 19 défaites consécutives, l'équipe de Detroit a peut être une chance d'enfin s'imposer. L'attaque des Redskins a toutes les peines du monde à marquer depuis le début de la saison. Matt Stafford doit profiter de cette occasion pour mener son équipe vers une première victoire cette saison. Surtout qu'il dispose de bonnes armes offensives avec Calvin Johnson et Kevin Smith. Mais attention au réveil de Washington.

Houston Texans (1-1) – Jacksonville Jaguars (0-2)
Les Jaguars jouent déjà pour ne pas sombrer dans une nouvelle saison décevante. Et ca sera dur face à des Texans capables de tout. En attaque, Houston peut tout faire exploser. Ils l'ont montré la semaine dernière. La facon dont Jacksonville a laissé Kurt Warner s'amuser la semaine dernière n'augure rien de bon pour eux. En terme de talent, l'avantage est clairement aux Texans. Ce sont eux qui auront les cartes en main.

New England Patriots (1-1) – Atlanta Falcons (2-0)
Les Patriots avaient l'air d'une équipe comme les autres au cours des deux premières semaines de compétition. Les Falcons ont joué comme des prétendants au titre. Une de leur faille, c'est la défense contre la course, surtout avec la perte de Perria Jerry dans la ligne. Après avoir lancé le ballon sur 70% de leurs action offensives, les Pats' feraient bien de penser à courir. Lors des jeux de passe, Atlanta devrait quand même mettre moins de pression sur Brady que ne l'ont fait les Jets. Un sommet qui s'annonce serré. Une chose est sûre, la victoire est loin d'être assurée pour New England.

Saint Louis Rams (0-2) – Green Bay Packers (1-1)
La chance des Rams, c'est que la faiblesse de la défense des Packers se situe au sol et que leur meilleure arme offensive s'appelle Steven Jackson. Le coureur pourrait être celui qui gardera les Rams dans le match. S'il n'est pas efficace, les Packers ont toutes armes pour l'emporter facilement. Même s'ils ont du mal à protéger Rodgers (10 sacks encaissés, le plus gros total de la NFL), l'escouade offensive a de quoi faire souffrir son adversaire.

Tampa Bay Buccaneers (0-2) – New York Giants (2-0)
Derrick Ward regrette peut être d'avoir quitté New York pour la Floride. Depuis le début de la saison, les Giants ont déroulé en attaque et en défense. Eli Manning et ses coéquipiers devraient martyriser la très mauvaise défense de Tampa, classée 31e de la ligue. Les performances correctes de Byron Leftwitch et de l'attaque pourrait permettre aux Bucs' de rester un peu dans le match. Ils espèrent surement que Justin Tuck ne sera pas sur le terrain.

New York Jets (2-0) – Tennessee Titans (0-2)
Les Titans sont déjà en danger. Solides contre Pittsburgh, dépassés par les Texans, ils doivent inscrire une première victoire à leur tableau de marche s'ils ne veulent pas prendre trop de retard dans la course aux playoffs. Face à eux, une équipe en pleine confiance dotée d'une des meilleures défense de la ligue. Deux clés : le jeu de Mark Sanchez opposé à une défense d'un niveau supérieur à ce qu'il a connu jusque là. Et la capacité des Jets à contenir le duo de coureur Chris Johnson / LenDale White.

Philadelphia Eagles (1-1) – Kansas City Chiefs (0-2)
C'est enfin l'heure du grand retour pour Michael Vick. Un petit événement même s'il ne sait pas vraiment à quelle sauce il va être utilisé. Il y a d'ailleurs beaucoup d'interrogations en attaque pour les Eagles avec les blessures et la participation incertaine de McNabb, Westbrook et Jackson. Coté Chiefs, Matt Cassel va tenter de justifier son gros contrat mais il n'est pas aidé par un jeu au sol absent. Et la défense de Philadelphie ne manquera pas de mettre beaucoup de pression sur lui. Même sans McNabb, les Eagles ont toutes les cartes en main.

Minnesota Vikings (2-0) – San Francisco 49ers (2-0)
Un des choc de cette journée avec deux équipes qui fondent leur succès sur les même bases : jeu au sol et grosse défense. Pour la première fois de l'année, Adrian Peterson va faire face à une bonne défense au sol, ce qui va peut être forcer Brett Favre à lancer un peu plus de ballon. Ce match risque donc de constituer un premier vrai test sérieux pour les Vikings. L'équipe qui réussira à imposer son jeu de course (si une équipe y arrive) mettra toutes les chances de son coté.

Buffalo Bills (1-1) – New Orleans Saints (2-0)
La mission impossible des Bills s'ils l'acceptent ? Tenter de contenir l'attaque de feu des New Orleans Saints. L'attaque menée par Drew Brees est innarêtable depuis le début de la saison. Les clés pour Buffalo ? Garder le ballon longtemps tout en marquant des points lorsqu'ils sont en attaque. Espérer une prestation impeccable de leur bons arrières défensifs.

Seattle Seahawks (1-1) – Chicago Bears (1-1)
S'ils sont privés de Matt Hasselbeck, les Seahawks ne sont pas la même équipe offensivement. Et il est peu probable de voir le numéro 8 sur le terrain dimanche. Les Bears sont sur une bonne dynamique après avoir fait tomber le champion en titre. Et si Matt Forte sort enfin de sa boite face à une défense privée de Leroy Hill, Chicago est sur les bons rails.

Cincinnati Bengals (1-1) – Pittsburgh Steelers (1-1)
Les champions ne sont pas imprenables, Chicago l'a montré. Les Bengals ont pas mal d'armes pour embêter les Steelers. D'abord, leur défense pourrait profiter de la faiblesse de la ligne offensive des noirs et jaunes pour mettre la pression sur Ben Roethlisberger et neutraliser le faible jeu au sol. La semaine dernière, Antawn Odom a réussi cinq sacks. Big Ben va donc devoir prendre ses jambes à son cou plus d'une fois. Carson Palmer devrait quant à lui tenter de profiter de l'absence de Troy Polamalu pour faire briller ses receveurs.

Oakland Raiders (1-1) – Denver Broncos (2-0)
La victoire passe par le jeu au sol pour les Raiders. La semaine dernière, JaMarcus Russell a été affreux jusqu'aux deux dernières minutes et dimanche il devra subir les assauts d'Elvis Dumervil, auteur de quatre sacks la semaine dernière. Quasiment à la surprise générale, les Broncos ont remporté leurs deux premiers matchs en défendant bien et avec un Kyle Orton impérial dans les quatrième quart temps. Son rating est de 152,1 au cours des derniers quart de match. La chance les a aussi un peu aidé. Avec la même recette, ils peuvent s'offrir un joli départ au cours d'une saison ou personne ne les attendait.

San Diego Chargers (1-1) – Miami Dolphins (0-2)
Les Dolphins n'ont toujours pas gagné mais ils progressent. Contre les Colts c'est la défense qui a lâché. Elle va encore être mise à rude épreuve par Philip Rivers et Darren Sproles. Les Chargers qui sont quand même moins tranchants sans LaDainian Tomlinson. En attaque Miami va encore se baser sur son jeu au sol et sur sa formation Wildcat. Une opposition équilibrée et indécise qui a déjà une forme de quitte ou double pour les Dolphins.

Arizona Cardinals (1-1) – Indianapolis Colts (2-0)
Duel de grands quarterback dans l'Arizona. Kurt Warner et Peyton Manning sortent tous les deux d'un match exceptionnel. 24 passes réussies sur 26 pour Warner. 303 yards et 2 touchdowns en seulement 14 passes réussies pour Manning. Mais la différence pourrait se faire ailleurs pour les Cardinals. Indianapolis a eu du mal a contenir le jeu de course des Dolphins. Arizona pourrait donc tenter de donner beaucoup de ballons à Hightower et Wells pour essayer de mettre la main sur le chrono. Reste ensuite à maitriser l'attaque menée par Peyton Manning. Il pourrait y avoir beaucoup de points dans cette rencontre.

Dallas Cowboys (1-1) – Carolina Panthers (0-2)
Les Panthers jouent quasiment déjà pour sauver leur saison. Face à eux, des Cowboys qui disposent de la meilleure attaque au sol de la ligue. Tony Romo, lui, est capable de tout. C'est exactement le même schéma pour Carolina. Un duo de coureur de haut niveau et un quarterback capable du meilleur comme du pire. L'issue de ce match dépendra donc largement de la prestation des défenses et des nerfs des quarterback.

by nfl actu

une 3e journée à ne pas manquer donc car certaines oppositions vont valoir cher dans la course aux playoffs et dans les véritables tendances de la ligue cette saison dans ce qui est presque le quart de la saison, déjà.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 26/09/2009, 07:15:42
Message #12


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Allo NFL Bobo :

Seattle Seahawks : Matt Hasselbeck a une côte cassée. Il est incertain pour le match de la semaine prochaine.

Jacksonville Jaguars : Troy Williamson s'est blessé à l'épaule contre les Cardinals. Il pourrait être indisponible pour tout le reste de la saison.

Philadelphia Eagles : Donovan McNabb a expliqué hier que ses côtes le font toujours souffrir. Kevin Kolb s'entraine toujours avec l'équipe première. Il pourrait être de nouveau titulaire dimanche si McNabb n'est pas encore remis.

Atlanta Falcons : La saison de Peria Jerry est terminée. Le defensive tackle rookie s'est blessé au genou dans le dernier quart temps de la victoire d'avant hier.

Saint Louis Rams : Jason Smith, le deuxième choix de la Draft, est incertain pour le prochain match des Rams. Il souffre d'une entorse du genou gauche.

Tampa Bay Buccaneers : Pouce cassé pour le safety titulaire Jermaine Phillips. Pas d'indication pour le moment sur la durée de son indisponibilité. Le centre titulaire Jeff Faine est lui déjà noté comme absent pour le week end prochain a cause d'une blessure au triceps. Le receveur Antonio Bryant pourrait revenir d'un jour à l'autre.

Oakland Raiders : Robert Gallery a été opéré hier. Les médecins lui ont placé une plaque dans la jambe gauche. Le lineman offensif sera absent pendant 4 à 6 semaines.

Washington Redskins : Grave blessure au triceps pour le lineman offensif titulaire Randy Thomas. Sa saison est terminée et la suite de sa carrière est menacée.

Detroit Lions : Ernie Sims pourrait être absent pendant quelques temps à cause d'une blessure à l'épaule que son coach décrit comme "assez sérieuse."
Go to the top of the page
 
+Quote Post
pauline02
* 27/09/2009, 13:56:55
Message #13


Cantera
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 63
Inscrit : 16/08/2009
Membre No. : 8,606




merci pour les infos.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 27/09/2009, 15:35:19
Message #14


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Allo NFL Bobo du samedi/dimanche.

A noter que beaucoup de défense vont être diminué notamment celles des top teams:


New England Patriots : C'est l'inquiétude autour des receveurs. Randy Moss et Wes Welker ont tous les deux manqué la majeure partie de l'entrainement hier et ils sont notés comme incertains sur le rapport des blessures. Moss souffre du dos. Welker du genou. Julian Edelman, le rookie qui a remplacé Welker la semaine dernière est aussi incertain a cause d'une blessure à la cheville.

Minnesota Vikings : Percy Harvin souffre de migraines. Il a manqué l'entrainement ces deux derniers jours. Il est incertain pour le match de demain. Adrian Peterson sera bien là. Hier il a participé à la totalité de l'entrainement.

Washington Redskins : Clinton Portis ne s'est pas entrainé hier à cause de douleurs aux chevilles mais son coach pense qu'il sera sur le terrain demain.

Seattle Seahawks : Troisième entrainement consécutif manqué pour Matt Hasselbeck qui devrait encore regarder le match du banc de touche ce week end. Le quarterback souffre toujours d'une côte cassée. Il sera remplacé par Seneca Wallace.

Cleveland Browns : Jamal Lewis ne jouera pas contre les Ravens a cause d'une blessure aux ischio jambiers. Ils sera remplacé par le rookie James Davis et par Jerome Harrison.

Tampa Bay Buccaneers : Cadillac Williams et Earnest Graham sont incertains. C'est donc Derrick Ward qui sera le running back titulaire des Bucs' contre les Giants. Le receveur Antonio Bryant est aussi incertain. Il a toujours des problèmes avec son genou gauche.

New York Giants : La ligne défensive des Giants est touchée. Justin Tuck est incertain à cause d'une épaule toujours douloureuse. L'absence de Chris Canty (defensive tackle) est, elle, déjà confirmée. Toute comme celles de Hakeem Nicks (receveur), Aaron Ross (cornerback) et Clint Sintim (linebacker).

New Orleans Saints : Après un beau début de saison, Mike Bell jouera les spectateurs dimanche contre les Bills. Le coureur des Saints est touché à un ligament du genou. Le receveur Lance Moore sera aussi absent.

Miami Dolphins : Joey Porter (linebacker) et Justin Smiley (offensive guard) sont incertains. Ils n'ont pas participé à tout l'entrainement hier. Leur coach espère qu'ils seront opérationnels.

New York Jets : Les Jets seront privés de deux cornerbacks contre les Titans. Lito Sheppard et Donald Strickland ne rentreront pas sur le terrain. Le premier est blessé au quadriceps, le second à la cheville. Mark Sanchez figure aussi sur le rapport des blessures. Le rookie souffre d'une légère tendinite au genou droit. Mais ca ne l'empêchera pas de tenir sa place.

A suivre donc dès 19 heures (heure francaise)...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 28/09/2009, 01:08:20
Message #15


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Une troisième semaine folle folle en résumé, des TD phénoménaux, des interceptions en veux-tu, en voila.
Les gros peinent, les machines s'enrayent (merci la pluie); les giants montent l'Olympe tranquille vers les Dieux, les Steelers trouvent plus l'huile de coude. Les Lions rugissent enfin après 19 défaites face aux gazelles de la NFL. Les bizuths régalent ou s'étalent. Des retours en grâce ou de coups pieds victorieux ou calamiteux. Du jeu, de la tactique tout ca tout ca et bien plus encore (by davor ):



Première série de matchs exceptionnels pour cette troisième semaine. L'histoire est au rendez vous de ce début de soirée. Après une série de 19 défaites, les Lions ont enfin terminé un match en vainqueurs. Il n'atteindront pas le record de 26 revers consécutifs établi par les Buccaneers en 1976 – 1977.

Mark Sanchez voudrait bien que sa série à lui continue. Ce soir, le quarterback des Jets est devenu le premier rookie de l'histoire à débuter et remporter les trois premiers matchs de sa carrière.

Sa carrière a lui est proche de la fin mais Brett Favre continue de faire des coups d'éclats. Le Viking donne la victoire aux siens à deux secondes de la fin.

Dans les autres matchs, retour à la victoire pour les Patriots, retour sur le terrain pour Michael Vick, victoire facile de Baltimore, promenade de santé des Giants et premièr succès de la saison pour les Jaguars.

Philadelphia Eagles – Kansas City Chiefs : 34 – 14
Match sans suspense. Incapables de progresser en attaque pendant la majorité du match, les Chiefs ont aussi fait les frais d'une attaque des Eagles en pleine forme malgré l'absence de ses joueurs majeurs. Kevin Kolb (24/34, 327 yards, 2 touchdowns) et LeSean McCoy (20 courses, 84 yards, 1 touchdown) ont assure la bonne marche de leur escouade. DeSean Jackson signe un match énorme avec 6 réceptions, 149 yards et 1 touchdown. Pour son retour à la compétition, Michael Vick a passé une dizaine d'actions sur le terrain. Aucune passe complétée pour lui et 7 yards gagnés au sol.

Baltimore Ravens – Cleveland Browns : 34 – 3
Les problèmes de quarterback continuent pour les Browns et leur attaque. Après une interception, Brady Quinn a été remplacé par Derek Anderson a la mi-temps. Anderson lance ensuite 3 interceptions ! Dans ces conditions, impossible de gagner pour Cleveland. Surtout façe à une attaque aussi efficace que celle des Ravens en ce moment. Joe Flacco amasse encore 342 yards et Willis McGahee encore 2 touchdowns au sol.

Detroit Lions – Washington Redskins : 19 – 14
Ils l'ont fait ! Après 19 défaites consécutives, les Lions ont gagné ! Comme d'habitude, les Redskins présentent des stats honorables mais il manque toujours une étincelle. Et Detroit en a profité. L'attaque menée par Matt Stafford rend une copie ultra propre. 241 yards, 1 touchdown et pas d'interception pour le rookie. 101 yards au sol pour Kevin Smith. Les Lions se sont détachés au cours de la première mi-temps. A la pause, Washington n'avait toujours pas marqué le moindre point. Jason Campbell a été intercepté une fois.

Houston Texans – Jacksonville Jaguars : 24 - 31
Les Jaguars se relancent. Avec un petit peut d'aide de Mario Williams. Très efficaces en attaque, les Texans allaient récupérer le ballon pour un dernier drive mais un plaquage par le col de Williams entraine une pénalité qui permet à Jacksonville de garder le ballon jusqu'à la fin du match. Les Jaguars l'emportent en grande parti grâce à l'énorme performance de leur little big man. Maurice Jones Drew parcourt 119 yards au sol et inscrit 3 touchdowns. Matt Schaub sort encore un gros match avec 300 yards et 3 touchdowns à la passe. Pas suffisant pour mener les Texans à la victoire. Première victoire de la saison pour Jacksonville.

New England Patriots – Atlanta Falcons : 26 – 10
Ca va mieux pour les Patriots. L'équipe de Bill Belichick a trouvé tout ce qui lui a manqué pendant les deux premières semaines : du jeu au sol et de la défense. Fred Taylor totalise 105 yards et 1 touchdown. Dans les airs, 25/42, 277 yards et 1 touchdown pour Tom Brady. Randy Moss reçoit 10 de ces passes pour 116 yards. Après une première mi-temps serrée, New England fait la différence en défense dans les deux derniers quart temps. Après la pause, toutes les possessions offensives des Falcons se sont terminées par un punt ! Dans le même temps, les Pats' inscrivent deux field goals et un touchdown.

Saint Louis Rams – Green Bay Packers : 17 – 36
La ligne offensive des Packers n'est pas encore un mur mais Aaron Rodgers a fait avec. Les Packers s'imposent assez confortablement. Aucune perte de balle pour Green Bay contre trois pour les Rams. La dernière interception scelle le sort du match et assure la victoire des Packs' à un peu plus de six minutes de la fin. Avant ça, les jaunes et vert font la course en tête grâce à une attaque équilibrée. La seule menace a été Steven Jackson avec 117 yards au sol. Marc Bulger est sorti sur blessure.

Tampa Bay Buccaneers – New York Giants : 0 – 24
Une ballade pour les Giants. Le score et les stats sont sans appel. Complètement inefficaces en attaque, les Bucs' ne réussissent que 5 first down. Les Giants en réussissent 28 ! Au nombre total de yards gagnés, c'est 397 à 86 pour New York. Eli Manning n'a pas subi le moindre sack. Ses coureurs se baladent aussi avec un total combiné de 226 yards au sol.

New York Jets – Tennessee Titans : 24 – 17
Le début de saison de rêve des Jets continu. Encore une fois, l'équipe de Rex Ryan s'appuie sur une grosse défense. Kerry Collins termine le match avec 13 passes manquées de suite ! Au cours de cette série, le linebacker David Harris intercepte et sack Collins une fois. Le match se termine sur une passe qui passe entre les mains de Justin Gage sur une quatrième tentative et vingt trois yards à un peu moins de deux minutes de la fin. Mark Sanchez brille encore avec deux passes de touchdown. Il est le premier rookie de l'histoire de la NFL a débuter et à gagner ses trois premiers matchs.

Minnesota Vikings – San Francisco 49ers : 27 – 24
Un nouveau coup d'éclat à ajouter à la liste de Brett Favre. A douze secondes de la fin, les Vikings sont menés de 4 points. Troisième tentative et trois yards à gagner sur la ligne des 32 yards de des Niners. En shotgun, Brett Favre attend, il évite un plaquage et trouve Greg Lewis au fond de la end zone, touchdown ! Le stade explose. Avec deux secondes à jouer, San Francisco tente une passe désepérée qui ne donne rien. Les Vikings l'emportent. Une belle occasion manquée pour les 49ers auteurs d'un bon match malgré la sortie de Frank Gore après seulement une seule action. Le coureur est blessé à la cheville. Un match plein de belles actions. Nate Clemens inscrit un touchdown sur un retour de field goal bloqué pour les Niners. Le rookie Percy Harvin marque encore cette semaine, cette fois sur un retour de kickoff de 101 yards. Brett Favre complète 24 passes sur 46 pour 301 yards, 2 touchdowns et 1 interception.

by NFL Actu.

Très décu par les Steelers qui sont déjà en périls pour les playoffs, aie. Les Lions ont erré 19 matches mais ont trouvé une proie dans le désert. Sinon des victoire logiques des Giants, des Ravens et des Packers également. Les jaguars créent l'autre surprise du chef face à un chaud Schaub et un brett favre, avec un bras de tueur à gages à la fin. Un grand moment.
"Est demandé aux Browns, un QB au poste 1. Est demandé aux Browns, un QB au poste 1. "
Je vous conseille le TD de Percy Harvin. Du grand art.

A suivre le match de la nuit, Arizona Cardinals-Indianapolis Colts (mon autre équipé préférée, je sais c'est mal mais je suis pas impartial) et Monday Night Football demain soir avec Carolina Panthers-Dallas Cowboys. (by Davor)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 28/09/2009, 14:30:11
Message #16


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Les deux équipes qui ont participé au dernier Superbowl n'étaient pas à la fête cette nuit. Les Steelers et les Cardinals s'inclinent pour la deuxième fois de la saison. A chaque fois face à un grand quarterback. Les champions en titre cèdent dans les derniers instants contre Carson Palmer alors qu'il n'y a pas eu de match entre Arizona et Indianapolis.

Comme les Jets un peu plus tôt dans la soirée, les Broncos confirment leur début de saison surprise. Les hommes de Josh McDaniels n'ont laissé aucune chance aux Raiders.

Trois victoires aussi pour les Saints qui prouvent qu'ils peuvent gagner autrement qu'en lançant le ballon dans les airs.

Buffalo Bills – New Orleans Saints : 7 – 27
Une fois n'est pas coutume, c'est au sol que les Saints sont allé chercher la victoire. 214 yards et 3 touchdowns au total pour les trois coureurs de la Nouvelle Orleans. Pierre Thomas est celui qui a brillé le plus avec 126 yards et 2 touchdowns à lui seul. Drew Brees a été sage et pour une fois il s'est contenté de prendre soin du ballon. En face, les Bills ont été incapables de progresse en attaque. Leur seul touchdown du match est marqué sur une superbe feinte de field goal. Au lieu de tenir le ballon, Brian Moorman prend le ballon et le lance à Ryan Denney. Les deux équipes sont alors à égalité mais Buffalo ne marquera plus le moindre point. Et de trois victoires pour les Saints.

Seattle Seahawks – Chicago Bears : 19 – 25
Jay Cutler est peut être en train de devenir le chouchou des fans de Chicago. Après sa première semaine raté et son retour en forme de la semaine dernière, le quarterback de Chicago confirme. 21/27, 247 yards, 3 touchdowns et 1 interception. Surtout, il a mené son équipe sur le drive de la victoire. A deux minutes de la fin, Cutler se connecte avec Devin Hester pour un touchdown de 36 yards. Sur la série suivante, Seattle n'avance et rend le ballon. Deuxième victoire pour Chicago. Un succès qu'il a fallu aller chercher. Au milieu du second quart temps, les Bears étaient menés de 13 points.

Cincinnati Bengals – Pittsburgh Steelers : 23 – 20
Ca n'a pas été particulièrement joli mais les Bengals ont été présents dans les moments chauds et ce sont eux qui repartent avec la victoire. Dans le quatrième quart temps, avec son équipe menée de 11 points, Carson Palmer (photo) rappelle pourquoi il a été choisit avec le premier choix de la Draft il y a quelques années. Le quarterback mène son équipe sur deux drives qui se terminent sur un touchdown. Les Bengals passent devant pour de bon à 18 secondes de la fin de la rencontre sur une passe de Palmer à Caldwell. Ben Roethlisberger peut regretter l'interception retournée pour un touchdown lancée en début de troisième quart temps. Une erreur qui coute cher au tableau des scores. La champions en titre n'ont gagné qu'un match cette saison.

Oakland Raiders – Denver Broncos : 3 – 23
Les Broncos sont toujours invaincus. Il faut dire que l'opposition n'était pas lourde. JaMarcus Russell signe un mauvais match de plus. 12/21, pour 61 yards et 2 interceptions pour l'ancien numéro un de la Draft. Le jeu au sol n'a pas fait beaucoup mieux. A l'inverse, les Broncos ont été solides dans les fondamentaux : le jeu au sol et la défense. 198 yards et 1 touchdown au sol pour les coureurs de Denver. 3 sacks, 2 interceptions et 1 fumble recouvert pour la défense.

San Diego Chargers – Miami Dolphins : 23 – 13
Philip Rivers se débrouille bien sans un jeu au sol consistant. Le quarterback des Chargers a notamment trouvé Vincent Jackson à cinq reprises pour 120 yards au total. Rivers est aussi allé courir lui même pour un touchdown. Mais c'est la défense qui a fait la différence. A un peu plus de cinq minutes de la fin, Eric Weddle intercepte Chad Henne et coure inscrire un touchdown qui met le match hors de porté des Dolphins. Si c'est Chad Henne qui a lancé cette interception, c'est que Chad Pennington est sorti sur blessure au cours du troisième quart temps. Miami peine toujours à conclure ses séries offensives et les floridiens vont encore devoir attendre avant de gagner cette année.

Arizona Cardinals – Indianapolis Colts : 10 – 31
Peyton Manning est rarement battu lorsqu'un match tourne au festival offensif. 379 yards et 4 touchdowns à la passe pour le MVP de la saison passée qui donne vite une grosse avance à son équipe. Obligé de courir après le score et de lancer beaucoup de ballons, Kurt Warner est mis en difficulté par les défense des Colts. Le quarterback des Cardinals est intercepté deux fois, sacké à quatre reprises et il perd un ballon sur fumble. Des erreurs provoquées par une très bonne des défense des Colts. Victoire facile d'Indianapolis, la troisième de la saison.

by NFL Actu

Mention spéciale à Carson Palmer l'ancien QB de USC en universitaire, il confirme chez les Bengals. Autre satisfaction Manning qui confirme qu'il est le meilleure QB de la ligue cette saison. Dans le match des artificiers, il a surpassé Warner. Les Bears confirment avec un Cutler qui fait déjà l'unanimité à Chicago. Les Dolphins n'y arrivent plus cette année, à croire que toutes les défenses connaissent le truc de leur petits tours de magies maintenant. Le calendrier ne va pas aider. Flipper a du souci à se faire pour son équipe préférée. Beaucoup de surprises, de défenses intraitables. Véritable changement ou esbrouffe automnal, réponse en semaine 4.
Le rab, c'est Monday Night Football, Carolina-Dallas...
A suivre
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 05/10/2009, 14:40:11
Message #17


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Il y a du rose un peu partout sur les terrains NFL ce week end. En signe de soutien avec la lutte contre le cancer du sein, les joueurs arborent des gants, des bracelets éponge, des chaussures et même parfois des protège dents roses !

Mais ce soir, la vie n'a pas été rose pour tout le monde. Mark Sanchez tombe de son nuage et lance trois interceptions contre les Saints. Les Browns voient leur première victoire s'échapper dans les dernières secondes d'une prolongation. Tony Romo n'arrive toujours pas à sortir une action décisive dans un moment de haute tension...

La vie en rose, c'est pour les frères Manning. Ce soir, les deux frangins ont tranquillement mené leurs équipes respectives à leur quatrième succès de la saison. La vie en rose c'est aussi pour Denver qui continue sa saison sa saison surprise avec une quatrième victoire.

Chicago Bears (3-1) – Detroit Lions : 48 – 24 (1-3)
Les Lions ont tenu jusqu'à la mi-temps. A ce moment là, les deux équipes sont à égalité. Mais au retour de la pause, Johnny Knox retourne le coup d'envoi pour un touchdown. Derrière, Detroit n'arrive plus à avancer. Pas un seul yard gagné en troisième quart temps et Matt Stafford qui se tord le genou et doit sortir dans la dernière période. Très bon match des stars de Chicago avec 121 yards et 1 touchdown pour Matt Forte. Deux touchdowns à la passe et pas d'interceptions pour Jay Cutler.

Cleveland Browns (0-4) – Cincinnati Bengals : 20 – 23 (3-1)
Il a fallu attentre les dernières secondes la prolongation mais les Bengals s'en sortent. Sur le dernier drive, Carson Palmer prend ses responsabilités avec une course sur une quatrième tentative et dix yards qui permet à son équipe de continuer sa progression et de finalement éviter un match nul. Bon match aussi pour Chad Ochocinco qui capte deux touchdowns. Mais pour la première fois de l'année, les Browns ont donc caressé la victoire. L'attaque a enfin trouvé du rythme. 269 yards, 1 touchdown et 1 interception pour Derek Anderson. 121 yards au sol pour Jerome Harrison. 8 réceptions et 148 yards pour Mohamed Massaquoi. Pas suffisant pour gagner. Troisième succès consécutif pour les Bengals

Houston Texans (2-2) – Oakland Raiders (1-3) : 29 – 6
Match plié dès le troisième quart temps à Houston. Un safety puis un touchdown sur le coup d'envoi suivant condamnent les Raiders. Match équilibré et sans forcer de l'attaque de Houston. Les Texans profitent surtout de la nouvelle sortie calamiteuse de JaMarcus Russell. 12 passes réussies sur 33 et 128 yards gagnés pour le quarterback des Raiders. Ses coureurs ont aussi été complètement stoppés. L'attaque d'Oakland a donc été transparente.

Indianapolis Colts (4-0) – Seattle Seahawks (1-3) : 34 – 17
Peyton Manning continue de jouer a un niveau exceptionnel : le sien. 31/41, 353 yards, 2 touchdowns et une interception pour le MVP en titre. Les Colts ont vite fait la différence avec trois touchdowns en première mi-temps contre seulement un field goal pour leurs adversaires. Au retour des vestiaires, ils enfoncent le clou avec un touchdown et deux field goals. Seattle n'a rien pu faire. Même en défense, Indianapolis a dominé à l'image de Robert Mathis qui réussit 3 sacks et force 2 fumbles.

Jacksonville Jaguars (2-2) – Tennessee Titans (0-4) : 37 – 17
Les Jaguars continuent de progresser, les Titans continuent de s'enfoncer. 323 yards, 3 touchdowns et aucune interception pour David Garrard. 7 réceptions, 91 yards et 2 touchdowns pour Maurice Sims-Walker. La défense intercepte deux fois Kerry Collins et les Jaguars s'offrent une victoire plutôt aisée. La défense des Titans, elle, ne domine plus comme elle le faisait l'année dernière. A la surprise générale, l'équipe du coach Jeff Fischer n'a toujours pas gagné cette saison.

Kansas City (0-4) – New York Giants (4-0) : 16 – 27
Encore une promenade pour les Giants. Les New Yorkais se sont vite mis hors de porté grâce à une attaque toujours aussi efficace. 155 yards au sol répartis entre Brandon Jacobs et Ahmad Bradshaw. 11 réceptions pour 134 yards et 2 touchdowns pour Steve Smith. Le rookie Hakeem Nicks inscrit aussi le premier touchdown de sa carrière. Match tranquille pour Eli Manning : 20/34, 292 yards, 3 touchdowns, 1 interception. En défense, les Giants n'ont laissé les Chiefs réussir à obtenir le first down que sur 2 de leurs 15 troisièmes tentatives.

New England Patriots (3-1) – Baltimore Ravens (3-1) : 27 – 21
Les Ravens perdent leur premier match de la saison. Une rencontre serrée que Baltimore avait une chance de plier. Avec 32 secondes à jouer, sur une quatrième tentative et quatre yards à gagner sur la ligne des 14 yards des Pats', Joe Flacco n'arrive pas à se connecter avec Derrick Mason. New England récupère le ballon et tue ce qui reste de l'horloge. Avant ce moment, les deux équipes se sont livrés un combat serré. Les Patriots font la différence avec une bonne efficacité dans la end zone. Tom Brady trouve neuf receveurs différents au cours de ce match.

Washington Redskins (2-2) – Tampa Bay Buccaneers (0-4) : 16 – 13
Un match pas vraiment passionnant entre deux équipes poussives en attaque. Washington s'en sort grâce à des touchdowns de Chris Cooley et Santana Moss. La défense a aussi bien aidé avec un fumble forcé à 48 secondes de la fin pour récupérer le ballon et manger l'horloge jusqu'au bout. L'escouade défensive des Redskins n'autorise qu'un 2 sur 15 à l'attaque adverse sur les third downs. Josh Johnson, le nouveau quarterback des Bucs' lance son premier touchdown au cours de ce match.

Miami Dolphins (1-3) – Buffalo Bills (1-3) : 38 - 10
Débuts réussis pour Chad Henne. Le jeu au sol lui a bien facilité la tache. 115 yards et 2 touchdowns pour Ronnie Brown. 85 yards, 1 touchdown pour Ricky Williams. Henne tente 22 passes. 14 trouvent la cible pour total de 115 yards et 1 touchdown. Le match est vite plié puisque les Dolphins mènent 31 -3 à la fin du troisième quart temps. Soirée beaucoup moins agréable pour Trent Edwards qui est intercepté trois fois.

New Orleans Saints (4-0) – New York Jets (1-3) : 24 – 10
C'est le métier qui rentre pour Mark Sanchez. Intercepté trois fois, le rookie connait son premier mauvais match en NFL. La première interception a fait très mal. Alors que New York a remonté une bonne partie du terrain, Darren Sharper intercepte Sanchez et remonte le ballon 99 yards plus loin pour un touchdown. Les deux interceptions interviennent dans le dernier quart temps alors que Sanchez tente de ramener son équipe. Une fois coutume c'est donc la défense qui fait la différence en faveur des Saints. Pas un seul touchdown à la passe ce soir pour Drew Brees.

Denver Broncos (4-0) – Dallas Cowboys (1-3) : 17 – 10
Encore une occasion de briller dans un moment chaud manquée par Tony Romo. A cinq secondes de la fin, le quarterback des Cowboys échoue sur une quatrième tentative et deux yards alors qu'il se trouve justement sur la ligne des deux yards de Denver. Il n'égalisera pas. Un peu plus tôt, à deux minutes de la fin, Brandon Marshall réussit une superbe réception et une action de grande classe pour un touchdown de 51 yards décisif. Super boulot aussi de la défense des Broncos qui contient le jeu au sol des Cowboys. Bon match de Kyle Orton : 20/29, 243 yards et 2 touchdowns.

San Francisco 49ers (3-1) – Saint Louis Rams (0-4) : 35 – 0
Match tranquille pour les Niners. Avec 5 sacks, une interception retournée pour un touchdown et un fumble recouvert pour un autre touchdown, la défense californienne a mis la main sur ce match. Match solide aussi en attaque pour Shaun Hill avec un 14/24 pour 152 yards et 2 touchdowns. 74 yards au sol pour Glenn Coffee. Coté Rams, Steven Jackson est toujours le seul à surnage



Pittsburgh Steelers - San Diego Chargers : 38 - 28

A 28 - 0 en faveur des Steelers dans le troisième quart temps, le match paraissait plié. Pourtant les Chargers ont réussi à prolonger le suspense jusqu'aux derniers instants du match.

A une minute 40 de la fin du troisième quart temps, Philip Rivers trouve Antonio Gates pour le premier touchdown de leur équipe. Au début de la dernière période, les Chargers recouvrent un fumble et remontent le ballon pour un touchdown. Les Steelers répondent avec un touchdown mais Rivers mène son équipe a deux autres reprises dans la end zone. Le match devient fou.

Il n'y a plus que 7 points d'écarts mais la défense de San Diego n'arrive pas à empêcher son adversaire d'aller inscrire un field goal a 43 secondes de la fin. Ce coup de pied donne 10 points d'avance aux Steelers. Un retard impossible à combler en si peu de temps. Et sur la possession suivante, Philip Rivers perd le ballon sur un fumble. Match terminé. Les champions en titre se reprennent après deux défaites consécutives.

Pittsburgh a construit sa grosse avance grâce à un gros match de Rashard Mendenhall (photo). 29 courses, 165 yards et 2 touchdowns pour lui. Feuille de stat impeccable aussi pour Ben Roethlisberger avec un 26/33 pour 333 yards et 2 touchdowns.

En défense, gros match de James Harrison qui s'offre 2 sacks et 1 fumble forcé.

Chez les Chargers, l'attaque a reposé sur les épaules de Philip Rivers. LaDainian Tomlinson n'a gagné que 15 yards en 7 courses. Du coup c'est sont quarterback qui a fait le boulot. 21/36 pour 254 yards et 3 touchdowns. San Diego n'a pas passé beaucoup de temps en attaque. A peine 20 minutes contre 40 pour les Steelers qui ont maitrisé le tempo grâce à leur jeu au sol efficace.

nfl actu
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 05/10/2009, 23:01:54
Message #18


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Récapitulatif des résultats de cette vie en rose version 4eme journée NFL.

Chicago Bears 48-24 Detroit Lions (l'effet Cutler=avalanche de points)
Cleveland Browns 20-23 ap Cincinnati Bengals (jusqu'au bout de la nuit)
Houston Texans 29-6 Oakland Raiders (Perdu dans l'espace II, starring Jamarcus Russell)
Indianapolis Colts 34-17 Seattle Seahawks (Quand Peyton gagne...)
Jacksonville Jaguars 37-17 Tennessee Titans (Les Titans ne sont plus colossales)
Kansas City Chiefs 16-27 N.Y. Giants (...Eli gagne)
New England Patriots 27-21 Baltimore Ravens ( Je suis ton père, Joe. Oui Tom)
Washington Redskins 16-13 Tampa Bay Buccaneers ( no comment)
Miami Dolphins 38-10 Buffalo Bills (On a le RER, Miami a R&R. Les Dauphins ca cavale)
New Orleans Saints 24-10 N.Y. Jets (Still Saints, mais sans TD de Brees)
Denver Broncos 17-10 Dallas Cowboys (Les Broncos, ben oui ma pov' Lucette c'est le jeu)
San Francisco 49ers 35-0 Saint Louis Rams ( la conquête de l'ouest suite et pas fin)
Pittsburgh Steelers 38-28 San Diego Chargers ( Match terrestre par excellence, Pitts vainqueur).

lundi 5 octobre 2009
Minnesota Vikings - Green Bay Packers (DERBY LEGENDERBY)

Au classement en attendant le derby des frères ennemis...


AFC East
1 = New York Jets 75 4 3 0 1 74 57 +17 VVVD 1D 2 2 0 0 40 26 20 13 2 1 0 1 34 31 17 16
2 = New England Patriots 75 4 3 0 1 87 71 +16 VDVV 2V 3 3 0 0 78 55 26 18 1 0 0 1 9 16 9 16
3 +1 Miami Dolphins 25 4 1 0 3 81 79 +2 DDDV 1V 2 1 0 1 61 37 31 19 2 0 0 2 20 42 10 21
4 -1 Buffalo Bills 25 4 1 0 3 74 110 -36 DVDD 2D 2 1 0 1 40 47 20 24 2 0 0 2 34 63 17 32
AFC North
1 = Baltimore Ravens 75 4 3 0 1 124 80 +44 VVVD 1D 2 2 0 0 72 27 36 14 2 1 0 1 52 53 26 27
2 = Cincinnati Bengals 75 4 3 0 1 84 76 +8 DVVV 3V 2 1 0 1 30 32 15 16 2 2 0 0 54 44 27 22
3 = Pittsburgh Steelers 50 4 2 0 2 85 78 +7 VDDV 1V 2 2 0 0 51 38 26 19 2 0 0 2 34 40 17 20
4 = Cleveland Browns 0 4 0 0 4 49 118 -69 DDDD 4D 2 0 0 2 40 57 20 29 2 0 0 2 9 61 4.5 31
AFC South
1 = Indianapolis Colts 100 4 4 0 0 106 62 +44 VVVV 4V 2 2 0 0 48 29 24 15 2 2 0 0 58 33 29 17
2 = Jacksonville Jaguars 50 4 2 0 2 97 86 +11 DDVV 2V 2 1 0 1 54 48 27 24 2 1 0 1 43 38 22 19
3 = Houston Texans 50 4 2 0 2 94 92 +2 DVDV 1V 3 1 0 2 60 61 20 20 1 1 0 0 34 31 34 31
4 = Tennessee Titans 0 4 0 0 4 75 108 -33 DDDD 4D 1 0 0 1 31 34 31 34 3 0 0 3 44 74 15 25
AFC West
1 = Denver Broncos 100 4 4 0 0 79 26 +53 VVVV 4V 2 2 0 0 44 16 22 8 2 2 0 0 35 10 18 5
2 = San Diego Chargers 50 4 2 0 2 101 102 -1 VDVD 1D 2 1 0 1 49 44 25 22 2 1 0 1 52 58 26 29
3 = Oakland Raiders 25 4 1 0 3 42 86 -44 DVDD 2D 2 0 0 2 23 47 12 24 2 1 0 1 19 39 9.5 20
4 = Kansas City Chiefs 0 4 0 0 4 64 112 -48 DDDD 4D 2 0 0 2 26 40 13 20 2 0 0 2 38 72 19 36
NFC East
1 = New York Giants 100 4 4 0 0 107 64 +43 VVVV 4V 1 1 0 0 23 17 23 17 3 3 0 0 84 47 28 16
2 +1 Philadelphia Eagles 67 3 2 0 1 94 72 +22 VDV 1V 2 1 0 1 56 62 28 31 1 1 0 0 38 10 38 10
3 -1 Dallas Cowboys 50 4 2 0 2 96 78 +18 VDVD 1D 2 1 0 1 52 40 26 20 2 1 0 1 44 38 22 19
4 = Washington Redskins 50 4 2 0 2 56 62 -6 DVDV 1V 2 2 0 0 25 20 13 10 2 0 0 2 31 42 16 21
NFC North
1 = Minnesota Vikings 100 3 3 0 0 88 57 +31 VVV 3V 1 1 0 0 27 24 27 24 2 2 0 0 61 33 31 17
2 +1 Chicago Bears 75 4 3 0 1 105 78 +27 DVVV 3V 2 2 0 0 65 38 33 19 2 1 0 1 40 40 20 20
3 -1 Green Bay Packers 67 3 2 0 1 81 63 +18 VDV 1V 2 1 0 1 45 46 23 23 1 1 0 0 36 17 36 17
4 = Detroit Lions 25 4 1 0 3 83 134 -51 DDVD 1D 2 1 0 1 32 41 16 21 2 0 0 2 51 93 26 47
NFC South
1 = New Orleans Saints 100 4 4 0 0 144 66 +78 VVVV 4V 2 2 0 0 69 37 35 19 2 2 0 0 75 29 38 15
2 = Atlanta Falcons 67 3 2 0 1 57 53 +4 VVD 1D 2 2 0 0 47 27 24 14 1 0 0 1 10 26 10 26
3 +1 Carolina Panthers 0 3 0 0 3 37 87 -50 DDD 3D 1 0 0 1 10 38 10 38 2 0 0 2 27 49 14 25
4 -1 Tampa Bay Buccaneers 0 4 0 0 4 54 107 -53 DDDD 4D 2 0 0 2 21 58 11 29 2 0 0 2 33 49 17 25
NFC West
1 = San Francisco 49ers 75 4 3 0 1 102 53 +49 VVDV 1V 2 2 0 0 58 10 29 5 2 1 0 1 44 43 22 22
2 = Seattle Seahawks 25 4 1 0 3 74 82 -8 VDDD 3D 2 1 0 1 47 25 24 13 2 0 0 2 27 57 14 29
3 = Arizona Cardinals 33 3 1 0 2 57 68 -11 DVD 1D 2 0 0 2 26 51 13 26 1 1 0 0 31 17 31 17
4 = Saint Louis Rams 0 4 0 0 4 24 108 -84 DDDD 4D 1 0 0 1 17 36 17 36 3 0 0 3 7 72 2.3 24


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 07/10/2009, 20:22:33
Message #19


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




Minnesota Vikings - Green Bay Packers : 30 - 23

Malgré les erreurs, malgré la défense des Vikings, les Packers se sont accrochés quasiment jusqu'à la fin du match. Mais au final, il n'y avait rien à faire contre les Vikings.

A cinq minutes de la fin, les Packers ont 16 points de retard. Ils inscrivent alors un touchdown, stoppent leur adversaire et puis ajoutent 3 points au tableau des scores sur un field goal. Il reste un peu moins d'une minute à jouer et Green Bay doit tenter un onside kick. Les Vikings récupèrent le ballon et Brett Favre n'a plus qu'à mettre le genou à terre pour assurer la victoire.

Le numéro 4 termine le match avec le dernier ballon dans les mains et c'est logique. C'est lui qui a eu la vedette toute la soirée. Avec tous les yeux braqués sur lui, Favre n'a pas tremblé. Alors que les Packers ont bien limité Adrian Peterson, Favre a pris le match en main et signe une superbe prestation : 24/31, 271 yards et 3 touchdowns.

Brett Favre a été bien aidé par une ligne offensive qui l'a protégé à la perfection. Ça n'a pas du tout été le cas pour Aaron Rodgers. Le quarterback des jaunes et verts a passé la soirée à tenter d'échapper aux défenseurs. Les Vikings ont sacké Rodgers huit fois, dont une fois pour un safety ! Il l'ont aussi forcé à lâcher le ballon pour un fumble sur son premier drive. Tout au long du match, Jared Allen était tout simplement déchainé. Malgré tout ça, Rodgers arrive à signer un honorable 26/37 pour 384 yards, 2 touchdowns et 1 interception.

La première mi-temps a été très offensive avec cinq touchdowns inscrits. Trois par l'attaque de Minnesota. Un par celle de Green Bay. Et un par la défense des Packs sur une action ou le rookie Clay Matthews arrache le ballon des mains d'Adrian Peterson puis court dans la end zone.

Dans le troisième quart, les seuls points sont inscrit sur une passe de Favre pour Bernard Berrian. Les violets enchainent avec un safety dans la dernière période avant la tentative de remontée infructueuse des Packers.

Les Vikings sont toujours invaincus et Brett Favre rentre un peu plus dans la légende. Il devient le premier quarterback de l'histoire à avoir battu toutes les équipes de la NFL.

source: NFL actu

Ce message a été modifié par Davor Suker: 07/10/2009, 20:23:02
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Davor Suker
* 15/10/2009, 14:27:05
Message #20


Madridista
Icône de groupe

Groupe : Membres
Messages: 998
Inscrit : 02/09/2008
Lieu : PARIS
Membre No. : 3,519




C'était tout ou rien dans cette première série de match. Des rencontres qui se gagnent dans les dernières minutes ou des matchs à sens uniques.

Au finish, ce sont les Bengals, Browns et Cowboys qui s'en sortent. Du coté des favoris, Les Giants et les Vikings ont passé une soirée tellement tranquille que les remplaçants ont pu voir un peu le terrain. A Philadelphie, Donovan McNabb réussit parfaitement son retour.

Parmi les perfs' à retenir de ce début de soirée, l'énorme match de Miles Austin qui totalise 250 yards à la réception et Cedric Benson qui fait plier la défense des Ravens. La contre performance du jour est signée Derek Anderson. Le quarterback des Browns passe une soirée horrible et pourtant, son équipe gagne.

Baltimore Ravens – Cincinnati Bengals : 14 – 17
Dans un match très fermé, les Bengals ont une nouvelle fois la différence dans les derniers instants. A 2 minutes 15 de la fin, Carson Palmer reprend le ballon avec son équipe menée de 4 points. En 1 minute 53, il mène son équipe jusqu'à la end zone en réussissant notamment une course de six yards décisive sur une quatrième tentative et un yard. C'est finalement une passe de 20 yards pour Andre Caldwell qui scelle le match à 27 secondes de la fin. Derrière, sur une tentative desespérée, Joe Flacco est intercepté. Quatrième victoire de suite pour les Bengals. Au passage, Cedric Benson devient le premier coureur a parcourir plus de 100 yards contre la défense de Baltimore depuis 39 matchs ! Benson en totalise 120 ce soir.

Buffalo Bills – Cleveland Browns : 3 – 6
Un match affeux gagné par un field goal à 27 secondes de la fin. La médiocrité de ces deux équipes peut se résumer au nombre de punts tentés aujourd'hui : 9 par Cleveland, 7 par Buffalo. Pire, les stats de Derek Anderson : 2/17, 23 yards et 1 interception pour le quarterback des Browns. Il n'a pas été aidé par les nombreux drops de ses receveurs. Seuls points positifs au tableau de Cleveland, les 117 yards de Jamal Lewis et une première victoire cette saison.

Carolina Panthers – Washington Redskins : 20 – 17
La saison des Panthers démarre. Première victoire et avec la manière. Carolina était mené de 15 point en deuxième mi-temps avant de revenir au score et de s'imposer. C'est un touchdown de Jonathan Stewart (photo en haut) à un peu moins de dix minutes de la fin qui permet aux Panthers de prendre l'avantage décisif. Les deux attaques ont été équilibrées mais celle des Redskins encore une fois trop poussive. Seulement 198 yards gagnés par l'escouade offensive de la capitale.

Detroit Lions – Pittsburgh Steelers : 20 – 28
Les Lions ne sont plus là pour faire de la figuration. Il a fallu un bel effort défensif des champions pour contenir le dernier assault de l'équipe de Detroit. A 2 minutes de la fin, les Lions ont une première tentative sur les 21 yards de Pittsbugh. Mais Daunte Culpepper se fait sacker trois fois de suite ! Sa passe Avé Maria ne donne rien et les Steelers repartent avec la victoire. Les deux équipes se sont livrées une belle bataille avec des attaques bien réparties entre le jeu au sol et la passe. Ben Roethlisberger rend une belle copie : 23/30, 277 yards, 3 touchdowns et 1 interception. La mauvaise nouvelle du jour pour Detroit c'est la sortie de Calvin Johnson, blessé à la cuisse.

Kansas City Chiefs – Dallas Cowboys : 20 – 26
Les Chiefs passent à un rien de leur première victoire de la saison. Les rouges se sont accrochés toute la soirée en revenant notamment au score à 29 petites secondes de la fin. Mais en prolongation, ils laissent Miles Austin s'échapper pour un touchdown de 60 yards qui met fin à la rencontre. Grosses stats pour les joueurs offensifs de Dallas. 20/34, 351 yards et 2 touchdowns pour Tony Romo. 92 yards au sol et 1 touchdown pour Tashard Choice. Mais surtout Miles Austin bat le record de yards à la réception sur un match pour un cowboy avec 250 yards cumulés ce soir !

New York Giants – Oakland Raiders : 44 – 4
Une ballade ! Le score dit tout. Les Giants ont même pu faire sortir Eli Manning dès le milieu de deuxième quart temps pour ménager sa blessure au pied. New York fait très vite la différence grâce à la précision de Manning, un Ahmad Bradshaw explosif et une défense de fer. Ensuite, il n'y a plus qu'à gérer. JaMarcus Russell est égal à lui même avec 3 fumbles perdus.

Philadelphia Eagles – Tampa Bay Buccaneers : 33 – 14
Les Eagles non plus n'ont pas trop peiné. Retour réussi pour Donovan McNabb qui réussit 16 passes sur 21 pour 264 yards et 3 touchdowns. Superbe match du rookie Jeremy Maclin (photo en bas) qui recoit 6 passes pour 142 yards et 2 touchdowns. De l'autre coté, le retard rapidement pris a forcé le peu expérimenté Josh Johnson a lancer beaucoup de ballons. Un bon test pour lui. Résultat : 26/50, 240 yards, 2 touchdowns et 3 interceptions. Peut mieux faire.

Saint Louis Rams – Minnesota Vikings : 10 – 38
L'autre promenade de cette soirée. Les nombreuses erreurs des Rams (3 fumbles en première mi-temps, 1 interception après la pause) permettent aux Vikings de très vite prendre le large. Il ne regarderont jamais derrière. Défense, passe, jeu au sol... Minnesota était meilleur partout. Tarvaris Jackson a même pu permettre à Brett Favre de se reposer en fin de match puisque c'est lui qui a joué la dernière série de son équipe.

Les chocs de la nuit ont tenu leurs promesses. Le duel des sweat à capuches entre Bill Belichick et Josh McDaniels se termine sur la victoire du plus jeune. Et à la surprise générale, les Broncos sont toujours invaincus après six semaines de compétition.

Beaucoup de belles choses en attaque au cours de ces derniers matchs du dimanche et des stars présentes au rendez vous. Matt Ryan, Michael Turner, Larry Fitzgerald, Matt Hasselbeck et Peyton Manning ont tous brillé.

Pour les Titans par contre, la saison est maintenant proche de la débâcle. L'équipe qui avait terminé la saison dernière avec le meilleur bilan de la ligue n'a toujours pas gagné cette année.

San Francisco 49ers – Atlanta Falcons : 10 - 45
La solide défense de 49ers n'a pas posé tant de problèmes que ça aux Falcons. C'est toute l'attaque d'Atlanta qui s'est réveillée cette nuit. Michael Turner et Roddy White, plutot ternes depuis le début de saison, sortent de grosses performances. 97 yards et 3 touchdowns pour le coureur. 8 réceptions pour 210 yards et 2 touchdowns pour le receveur. Une attaque ultra efficace dans tous les secteurs en prenant un large avantage dès la première mi-temps, les Falcons n'ont laissé aucune chances à leurs adversaires orphelins de Frank Gore.

Arizona Cardinals – Houston Texans : 28 – 21
Les Cardinals qui gagnent un match grâce à leur défense, ça arrive. Tout a commencé en attaque. A la mi-temps, Arizona est devant. 21 à 0 grâce à un jeu de passe bien rodé qui envoie par deux fois Larry Fitzgerald dans la end zone. Mais au retour des vestiaires, les Texans reviennent ex-aequo grâce à trois touchdowns. Houston est même en attaque pour aller gagner. C'est là que la défense des Cards' sort le grand jeu. A un peu moins de six minutes de la fin, Dominique Rodgers-Cromartie intercepte Matt Schaub et retourne le ballon dans l'embut adverse pour le touchdown de la gagne. Un peu plus tard, à 59 secondes de la fin, les Texans ont encore l'occasion de revenir. Deuxième tentative et 1 yard sur la ligne des 1 yard des Cardinals. Un strop. Troisième tentative et un. Passe manquée. Quatrième tentative et 1 yard. Un nouveau stop ! Les Cardinals repartent avec la victoire.

Denver Broncos – New England Patriots : 20 – 17 (après prolongation)
Bill Belichick reste le maitre. Mais cette nuit c'est l'élève qui a gagné. Josh McDaniels, l'expert de l'attaque a sorti un plan de jeu qui n'a pas permis à la défense des Patriots de vraiment contenir son équipe. Plus important encore, la défense des Broncos a totalement éteint l'escouade offensive adverse en seconde mi-temps. Sur la première possession de la prolongation, Denver ne laisse pas passer sa chance. Kyle Orton et son équipe remontent 58 yards pour mettre Matt Prater à portée de tir. Le kicker réussit son tir et les Broncos restent invaincus cette année. Sur la feuille de stats, le meilleur quarterback s'appelle Kyle Orton. 35/48, 330 yards, 2 touchdowns et 1 interception. C'est Brandon Marshall qui est à la réception sur les deux touchdowns.

Seattle Seahawks – Jacksonville Jaguars : 41 – 0
Les Seahawks ne sont pas la même équipe avec Matt Hasselbeck (photo). Aux abois pendant trois semaines, l'équipe de Seattle retrouve son quarterback et atomise Jacksonville. 21 – 0 à la mi-temps. Un fumble forcé sur la première possession des Jaguars au retour des vestiaires. Seattle a tout bien fait cette nuit. Tout y était. Jacksonville était en plus privé de son meilleur receveur. Maurice Sims-Walker a été suspendu pour avoir enfreint les règles de l'équipe. Matt Hasselbeck est l'homme de la soirée avec 18 passes réussies sur 30 pour 241 yards et 4 touchdowns.

Tennessee Titans – Indianapolis Colts : 9 – 31
Peyton Manning joue sur une autre planète depuis le début de la saison. Cette nuit, comme toutes les fois ou il a joué cette année, il passe la barre des 300 yards. Il y ajoute 3 touchdowns pour mener une attaque toujours aussi efficace malgré un jeu au sol limité. La défense s'est aussi montré à la hauteur puisque les Colts limitent les coureurs des Titans à un total de 90 yards. L'attaque de Tennessee n'a même pas réussi à atteindre la zone rouge. Peu de suspense et une nouvelle victoire des Colts. Les Titans n'ont toujours pas gagné.

Miami Dolphins - New York Jets : 31 - 27

Superbe festival offensif en quatrième quart temps et victoire au finish pour les Dolphins. C'est à 6 secondes de la fin du match de Ronnie Brown inscrit le touchdown de la victoire sur une course de 2 yards.

Un match serré jusqu'au bout car les deux équipes ont joué la même partition. Deux coureurs pour assurer le jeu au sol et un jeune quarterback efficace et surtout qui ne fait pas d'erreur.

Ce qui fait la différence, c'est que les Dolphins ont tout fait un petit peu mieux. Miami a réussi à convertir 64% de ses troisièmes tentatives contre 36% seulement à leurs adversaires. Une efficacité capitale.

Le duo de coureur Ronnie Brown / Ricky Williams a encore fait des étincelles, notamment en formation wildcat. 74 yards et 2 touchdowns au sol pour Brown. 138 yards répartis entre courses et réceptions pour Williams.

Pour son deuxième match, Chad Henne est impeccable. 20/26, 241 yards, 2 touchdowns et une évaluation de 130,4. Il a aussi montré un fort mental en réussissant deux passes sur des troisièmes tentatives au cours du dernier drive.

Les deux équipes ont fait très peu d'erreurs. Aucune interception. Pas de fumble non plus. C'était du beau football cette nuit.

Les Jets n'ont pas grand chose à se reprocher. La défense n'a pas réussi à contenir le jeu offensif bien équilibré des Dolphins qui marquent 21 points dans le dernier quart temps.

A noter le premier touchdown en vert et blanc de Braylon Edwards (photo). Le receveur fraichement arrivé de Cleveland totalise 5 réceptions, 64 yards et 1 touchdown cette nuit.

Le rookie Mark Sanchez réussit la moitié de ses passes pour un total de 172 yards et un touchdown.

Dynamique bien différente pour ces deux équipes puisque Miami signe sa deuxième victoire de suite alors que les Jets viennent d'enchainer deux défaites.

source: nflactu
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 Membre(s):